Emirates dévoile la première « plateforme biométrique » intégrée au monde

Emirates dévoile la première « plateforme biométrique » intégrée au monde, et et met la barre encore plus haut pour la satisfaction de ses clients dans les aéroports.

• L’intégration et l’utilisation de la technologie biométrique au niveau de plusieurs points, de l’enregistrement à l’embarquement, est une grande première au monde dans le secteur du transport aérien au sein des aéroports.

• Phase avancée de mise en œuvre avec programme des essais « en direct » déjà en cours et des tests pilotes impliquant des passagers à suivre

• En développement progressif depuis 2015, le programme qui a mobilisé plusieurs millions de dollars fait partie du plan d’investissement soutenu d’Emirates pour offrir une expérience inégalée à sa clientèle dans le secteur aérien.
Emirates se prépare à lancer la première « plateforme biométrique » au monde, pour permettre à ses clients d’effectuer un voyage tout en douceur et sans embuche, depuis le hub de la compagnie jusqu’à l’aéroport international de Dubaï.

En utilisant la dernière technologie biométrique – un mélange de reconnaissance faciale et de l’iris, les passagers d’Emirates peuvent désormais procéder aux formalités d’enregistrement sur leur vol, effectuer les formalités de douane et de police, entrer dans le salon Lounge Emirates et embarquer sur leurs vols, tout simplement en se déplaçant dans l’enceinte de l’aéroport.

Cet équipement biométrique à la pointe de la technologie a déjà été installé au niveau du Terminal 3 d’Emirates, à l’aéroport international de Dubaï. Il est également disponible au niveau de quelques comptoirs d’enregistrement, au salon Emirates du hall B pour les passagers en Première Classe et au niveau de quelques portes d’embarquement. Les zones dotées de ces équipements biométriques seront clairement indiquées.

La phase test du tunnel intelligent, un projet de la Direction Générale de l’Immigration et des Affaires Etrangers de Dubaï (GDRFA) en collaboration avec Emirates, a été lancée le 10 octobre. Il s’agit d’une première mondiale en matière de contrôle des passeports. Grâce à cette méthode, les passagers n’ont qu’à simplement franchir un tunnel pour effectuer les formalités de douane et de police par les autorités de l’immigration sans intervention humaine ni nécessité d’un tampon physique dans leur
passeport.

Après la phase test en interne, Emirates procèdera au lancement prochain des essais de sa plateforme biométrique au niveau des autres points clés de l’aéroport, à savoir l’enregistrement, le salon et la porte d’embarquement, ainsi qu’aux comptoirs de transit et des navettes. Toutes les données biométriques seront stockées par la GDRFA et un accord préalable sera demandé aux voyageurs invités à participer aux essais.

Adel Al Redha, Vice-président exécutif et Directeur des opérations d’Emirates, déclares-en ces termes: « Guidé par notre Président, Son Altesse Sheikh Ahmed bin Saeed Al-Maktoum, Emirates innove en permanence et s’efforce d’améliorer ses activités au quotidien. Après des recherches  approfondies et une évaluation de nombreuses technologies et de nouvelles approches visant à améliorer le voyage de nos passagers, nous sommes maintenant satisfaits des travaux préliminaires
que nous avons entrepris et sommes prêts à démarrer les essais en temps réel de la première plateforme biométrique au monde au niveau du Terminal 3 d’Emirates.

« Ces initiatives novatrices sont le fruit d’une collaboration étroite avec nos partenaires, en particulier la GDRFA, qui a joué un rôle déterminant dans ce programme qui a abouti à la création de la plateforme biométrique. Le lancement récent de l’essai du Tunnel Intelligent (Smart Tunnel) par la GDRFA est une grande réussite et une preuve palpable de l’unicité de la collaboration entre les différents acteurs pour l’innovation à l’aéroport de Dubaï.

En effet, tous les systèmes seront éventuellement interconnectés pour offrir un meilleur service et un voyage plus agréable à nos clients, aussi bien au départ, à l’arrivée, que lors des transits à Dubaï. Cela est en parfaite adéquation avec la vision « Fly Better » de la marque Emirates. Nous inviterons bientôt les clients à participer à la phase test de notre plateforme biométrique, dans le but de recueillir leurs impressions”

Le Major-Général Mohammed Ahmed Almarri, de la Direction Générale de l’immigration et des Affaires Etrangères (GDRFA) de Dubaï, déclare également en ces termes: « Nous sommes ravis de déployer ces nouvelles initiatives au Terminal 3 en collaboration avec Emirates et tous les acteurs de notre aéroport. Les tests du tunnel intelligent se déroulent très bien et nous nous préparons maintenant à déployer les autres systèmes biométriques dans les autres zones du T3. Toutes ces initiatives sont en parfaite adéquation avec la vision du gouvernement d’être un leader mondial de l’innovation et des services publics. A terme, cela permettra d’améliorer le service pour les voyageurs à l’aéroport et favorisera une gestion plus efficience de nos opérations.«

La « plateforme biométrique » d’Emirates améliorera le service client ainsi que le flux des passagers à travers tout l’aéroport avec moins de contrôles de documents et moins de files d’attente. En fin de compte, la fonction de suivi « en direct » des passagers permettra également d’améliorer la sécurité et la capacité de la compagnie aérienne à fournir des services encore meilleurs et plus personnalisés.
Par exemple, permettre à l’équipe Emirates de l’aéroport de localiser et d’assister les clients « en retard » et qui sont susceptibles de rater leur vol.

La « plateforme biométrique » de la compagnie aérienne couvrira les départs, les arrivées, le transit, les navettes ainsi que l’accès aux salons de Dubaï. Initialement axée sur les voyageurs en première classe et en classe affaires, Emirates envisage d’étendre rapidement la « plateforme biométrique » aux voyageurs de la classe économique, et éventuellement à d’autres aéroports en dehors de Dubaï, ainsi qu’à ses propres points d’enregistrement dédiés à l’équipage.

Le site Emirates

In the Spotlight

Lycée Kennedy : L’élève de 17 ans qui entretenait une relation avec son Directeur de l’école se confie:« J’ai enregistré par audio nos ébats sexuels car il détenait mes photos et vidéos à moitié nue»

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les accusations du rapport de «Human rights watch» sur les enseignants qui abusent de leurs élèves se confirment. Hier, le professeur de mathématiques au lycée Kennedy, Doudou Diakhaté a été attrait devant la barre par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*