Emmanuel Macron élu président de la République

LA CAMPAGNE DANS LE RÉTRO – Avec environ 65% des voix au second tour, selon les premières estimations, le leader d’En Marche! a devancé Marine Le Pen. Inconnu du grand public il y a seulement trois ans, il est désormais président de la République.

Il l’a fait. Avec environ 65% des voix au second tour, selon les premières estimations, Emmanuel Macron a nettement battu Marine Le Pen (35%) au second tour, et est devenu ainsi le huitième président de la Ve République. Une performance qui vient couronner un parcours inédit dans l’histoire politique contemporaine. Car s’il a été bien été aidé par les déboires de ses concurrents, l’ancien banquier d’affaires a surtout réalisé un quasi sans-faute depuis qu’il s’est lancé dans cette course.

À commencer par le timing de sa déclaration de candidature. Démissionnaire du gouvernement le 30 août, il a attendu jusqu’au 16 novembre pour se lancer dans la course à la présidentielle… Soit quatre jours à peine avant la primaire de la droite. Un calendrier savamment pensé, dans le seul but de venir jouer les trouble-fête dans le scrutin interne aux Républicains: il s’agissait de fragiliser Alain Juppé en grignotant son espace politique, et favoriser ainsi l’élection d’un autre candidat, jugé moins menaçant.

Emmanuel Macron remporte l’élection présidentielle avec 65,5% des suffrages exprimés contre 34,5% à Marine Le Pen, selon l’estimation Kantar Sofres-Onepoint à 20 heures.

Le candidat d’En marche ! devient, à 39 ans, le 8e président de la Ve République.

Le taux d’abstention est estimé à 25,5%

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*