Emmanuel Macron veut supprimer “l’exit tax”, une taxe créée pour lutter contre l’évasion fiscale

‘annonce n’est pas faite en France, mais dans le magazine américainForbes, où le HuffPost l’a repérée. Emmanuel Macron veut supprimer, l’an prochain, “l’exit tax”, un impôt mis en place pour freiner l’exil fiscal des Français qui possèdent une entreprise ou un important patrimoine en actions. Pour le président de la République, cet impôt “envoie un message négatif” aux entrepreneurs.

Votée en 2012, lors du mandat de Nicolas Sarkozy, et en vigueur depuis 2014, l'”exit tax” vise les contribuables qui transfèrent leur domicile fiscal hors de France et détiennent un patrimoine en actions et obligations supérieur à 800 000 euros, ou au moins 50% du capital d’une entreprise.

Un produit “très faible” pour les finances publiques

“C’est une grosse erreur”, estime Emmanuel Macron, qui assure que de nombreux Français créateurs de start-up “ont décidé de lancer leurs projets à l’étranger pour éviter cet impôt”. Par ailleurs, selon lui, le montant rapporté par cette taxe aux finances publiques est “très faible”“Je ne veux aucune ‘exit tax’. Ça n’a aucun sens”, tranche le chef de l’Etat.

“Les gens sont libres d’investir comme ils le souhaitent”, poursuit Emmanuel Macron, qui se lance dans une métaphore : “Je crois que si vous voulez vous marier, vous ne devez pas avoir à expliquer à votre conjoint : ‘Si tu m’épouses, alors tu ne pourras jamais divorcer.’ Je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure manière d’être avec quelqu’un que l’on aime. Alors je suis pour que l’on soit libre de se marier, mais aussi de divorcer.”

Source

In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*