En garde à vue au commissariat central : Ibrahima Dieng passe le week-end «chez lui»

Ibrahima Dieng patientera jusqu’à lundi pour savoir la position du ministère public. Il a bénéficié d’un retour de Parquet.

C’est hier que le ministère public devait faire ses réquisitions. Le procureur de la République devait leur signifier, lui et ses deux complices de sexe féminin, les réquisitions retenues à leur encontre.

Il va retourner dans les locaux du commissariat central, à quelques mètres de son bureau. Il faut juste rappeler que ce limier de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants au Sénégal a été pris par des gendarmes depuis le dimanche dernier, en compagnie de ses complices, en train de marchander de la drogue avec des trafiquants étrangers bien connus des services de police.

Depuis on interpellation, sa hiérarchie est sortie du silence pour se désolidariser de son acte, tandis que des voix anonymes tentent de le présenter comme un flic de grande valeur et un modèle.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*