En l’honneur de la charte de gouvernance démocratique des assises nationales

Le président Macky Sall bain de foule à ZiguinchorQuand le pouvoir politicien veut s’alourdir d’attribution municipale.

Bien chers compatriotes

Nous les patriotes, avions tant été écœurés que nous avions décidés de boycotter les élections municipales; autour desquelles se bataillaient n’importe qui et tout le monde, les autres ministres et même la chef du gouvernent. Sans doute parce que leurs lourdes charges n’occupaient ni leurs forces ni leurs pensées ni leurs consciences. Autrement ils voudraient plutôt se délester, au lieu de s’appesantir de fardeaux édilitaires.

Ils sont allés se faire ndiaguos, diolas ou citoyens de khourou mbouki, eux qui ne passeraient même pas une heure dans ces endroits qu’en d’autres temps ils n’associeraient jamais à leurs ‘’vénérables’’ noms. Mais le peuple a tôt compris que c’était une simple partie de pêche où ces politicards mal intentionnés voulaient prouver qu’ils pouvaient confisquer et monnayer à leur propre profit le suffrage des pauvres citoyens ; que leurs appâts savoureux (issus du trésor populaire) auraient happés.

Fort heureusement le peuple s’est empressé de voter pour ceux qui se préoccupaient de la construction de ses villes et de son mieux être. Cependant en expulsant ceux dont la pêche avaient été infructueuse ; le pouvoir semble n’avoir rien compris.

Car aucun mécanisme ne peut contenir le peuple dans une escarcelle sinon que de travailler pour lui et de lui être dévoué ainsi qu’il lui a été juré. Celui qui confond le suffrage des élections municipales a une martingale pour gagner d’autres joutes ; mal lui en prendra.

Le peuple quoique passif est éveillé. Il lui restera toujours l’atout majeur d’être souverain de facto et tout autre qui s’illusionne en pensant qu’il est le monarque, apprendra à ses dépends que son attribut est simplement virtuel. J’en prends pour témoin Senghor, Abdou Diouf, et le malin Wade. A bon entendeur salut !

Papa amadou Ndiaye leconsulteursa@yahoo.fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*