Endommagement du navire «Diambogne» : l’État du Sénégal réclame 2,7 milliards

– Le 29 juillet dernier le bateau «Grande Nigeria», qui mouillait au Port de Dakar, a heurté, en rompant les amarres, «Diambogne», le navire qui assure la liaison Dakar-Ziguinchor. A cet effet, l’État du Sénégal réclame la somme de 2,7 milliards de francs CFA au groupe Grimaldi, propriétaire dudit bateau.

Selon le rapport du cabinet Cecon, les dégâts de cet accident sont importants : enfoncements de la coque et déchirure au niveau de l’étrave bâbord sur les frames 102 à 105; enfoncements de la coque au milieu de l’étrave tribord sur les frames 101 à 107 avec une brèche par où l’eau a pénétré entraînant une inondation de la salle des machines et une cassure des amarres et garde montante, révèle le journal Libération.
Pire, souligne l’expertise, les moteurs et divers autres appareils ont été sérieusement endommagés.
Ainsi, en suivant la requête du Consortium sénégalais d’activités maritimes (Cosama), qui gère le navire endommagé, le tribunal hors classe de Dakar a autorisé, le 8 août, la saisie du bateau du groupe Grimaldi pour avoir «sûreté conservation et garantie évaluée provisoirement à la somme de 2,7 milliards».
Et pour conclure, le « Grande Nigeria », ne peut pas bouger du Port jusqu’à ce que l’affaire soit tirée au clair.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*