Enquête sur Boffa : Le journaliste René Capain Bassène interpellé

Parmi la vingtaine de personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête sur la tuerie de Boffa, figure un journaliste. Il se nomme René Capain Bassène. Il a été interpellé hier dimanche 14 janvier. Les éléments du Gign, qui ont procédé à son arrestation, l’ont cueilli chez lui à Kandialang (périphérie de Ziguinchor), apporte l’observateur.

Selon le journal, l’interpellation de Bassène suscite l’indignation au sein de sa famille et de l’aile politique du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc).

«René Bassène n’est pas un membre du Mfdc, il est journaliste et expert averti de la crise casamançaise, confie au journal, sous l’anonymat, un membre de l’aile politique du mouvement séparatiste. Nous avons été très tôt, ce dimanche, informés de son interpellation. Nous en prenons acte. C’est tout ce que nous avons à dire. Nous n’avons rien d’autre à déclarer.»
D’après le récit d’Odile Coly, l’épouse de René Bassène, les gendarmes ont débarqué chez eux à 5 h 30 pour escalader le mur, après avoir tapé longtemps à la porte sans obtenir de réponse.

«Nous n’avons pas ouvert parce que nous ne savions pas qui étaient ces personnes qui ne cessaient de taper à notre porte. Ils ont emporté des documents et nos deux portables, raconte Odile Coly. Nos enfants, mon beau-père, sont très affectés par ce qui vient de se passer. Mon mari n’est pas un criminel.»

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*