ENRICHISSEMENT ILLICITE: Le plus riche homme d’affaires marocain offre de l’argent à Mariéme Faye

OthmanBenjelloun-620x393Marième Faye Sall va construire un Daara moderne qui sera baptisé «Rama». Selon «libération», son coût est estimé à un million d’euro (656 millions de francs CFA). Le plus riche homme d’affaires marocain Ottman Benjelloun, PDG de la BMCE Bank financera ce projet selon le journal de Yakham Mbaye. Dans quelle condition ce monsieur donnera autant d’argent à Mariéme FAYE? La CREI considère ces dons comme de l’enrichissement illicite. La première Dame qui n’a pas de revenu devrait s’expliquer devant la CREI sur l’origine de la fortune qu’elle utilise pour financer ses activités.

Othmane Benjelloun est le président de BMCE Bank. On se rappelle au début de la traque des biens mal acquis, cette banque a été attribuée à Karim Wade. Aujourd’hui que la vérité est sue, le propriétaire de cette même banque fait des largesses à la première dame. On ignore les clauses secrètes entre Mariéme Faye et Benjelloun. Demain, si ce gérant homme d’affaires marocain gagne la quatriéme licence de téléphonie au Sénégal, ne soyez pas surpris.

QUI EST OTNMAN BENJELLOUN

Othman Benjelloun est le fils de Haj Abbas Benjelloun, un riche Fassi qui a fait fortune dans l’import-export avec les Français durant le protectorat français. Après des études à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, il retourne au Maroc en 1959. Il rejoint alors son frère aîné Omar Benjelloun qui a diversifié les avoirs familiaux en investissant dans la sidérurgie, l’aluminium, le montage automobile, etc.

Pendant les années 1960 et 1970, il tisse un vaste réseau d’alliances internationales avec de grand groupes mondiaux comme Volvo, General Motors, Goodyear et surtout Westinghouse. Cette dernière alliance qui entraîne une forte croissance de son activité affairiste pendant les années 80. En 1988, Il rachète la Royale Marocaine d’Assurances (RMA), une compagnie fondée en 1949 par dix nationalistes, dont son père. En 1995, et grâce aux fonds de la RMA, il profite du programme de privatisation entamé par le Maroc pour lancer une opération d’achat sur la Banque marocaine pour le commerce extérieur qui devient la BMCE Bank. Quelques mois plus tard, il est élu président du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM).

Sous sa direction, la BMCE Bank développe des alliances avec de prestigieux établissements financiers internationaux comme le japonais Nomura et l’allemand Commerzbank. En 1998, il rachète la compagnie d’assurances Al Wataniya pour 300 millions €. En 1999, Il s’associe à Telefonica et Portugal Telecom et acquiert la 2e licence de téléphonie mobile au Maroc pour un milliard €, et crée ainsi Meditelecom. Par la suite, il rachète des paquets d’actions de la holding marocaine SNI jusqu’à en devenir le premier actionnaire.

Il s’oriente davantage vers l’étranger, en rachetant 35 % de Bank of Africa (3e groupe bancaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine), puis crée en 2007 MediCapital Bank, un établissement financier au cœur de Londres. Il constitue un conseil d’administration auquel participe Peter Cooke, inventeur du ratio du même nom.

En 2013, Othman Benjelloun est l’homme d’affaires le plus riche au Maroc d’après le magazine Forbes, avec une fortune estimée à plus de 3,1 milliards de dollars, détrônant Miloud Chaâbi qui n’arrive qu’en deuxième position avec un portefeuille estimé à 2,3 milliards de dollars1.

ACTUNET.SN

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*