ENSEIGNEMENT SUPERIEUR – Création d’Instituts supérieurs d’enseignement professionnel : Le gouvernement parie sur les formations de courte durée

L’Etat vient de lancer une nouvelle réforme consistant à développer de nouvelles formations professionnelles de courte durée. L’objectif est de rallumer l’espoir au sein de l’enseignement supérieur qui s’éteint à cause de plusieurs grèves cycliques.

En mettant en place des Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep), l’Etat insiste sur les formations qualifiantes au détriment de l’enseignement général.

Le gouvernement de la République du Sénégal a entrepris une réforme globale de son système éducatif pour faire du secteur de l’éducation et de la formation, le principal levier d’impulsion et de développement de l’économie du Sénégal.

Conscient de l’importance de l’enseignement dans une Nation, l’’Etat avait pris la décision, lors de la Concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur (Cnaes), de «réorienter les études de l’enseignement supérieur vers les sciences de l’ingénieur, et des formations professionnelles courtes».

En allant plus loin dans les réformes, une nouvelle orientation a été résolument adoptée par le Sénégal pour privilégier de nouvelles formations supérieures professionnelles de courte durée. 

La formation est calée sur Bac plus 2 dans les filières en parfaite cohérence avec la stratégie nationale de développement économique et social. Cette initiative aboutira à la mise en place d’un réseau national d’Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep).

Le premier centre est en expérimentation à l’Université de Thiès depuis l’année académique 2012/2013.
Evidemment, la création des Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep) permettra aux étudiants sénégalais de faire «le métier de leur choix». «Voilà beaucoup d’espoir pour nos jeunes bacheliers de pouvoir suivre des filières professionnelles courtes et d’embrasser dans les métiers de leur choix, une formation de qualité et de pouvoir intervenir dans la mise en œuvre du plan Sénégal émergent», vante Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

«Cette nouvelle orientation est en cohérence avec le plan Sénégal émergent. Le réseau des Isep constitue donc actuellement, un réel espoir pour l’enseignement supérieur et un des maillons forts du Plan national d’émergence du Sénégal à l’horizon 2035», insiste l’ex-recteur de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. «L’Isep fonctionnel, en ce moment, est celui de Thiès et sa première promotion va sortir au mois de septembre», note Mary Teuw Niane.

Le ministre de l’Enseignement supérieur précise, en outre,  que l’Etat du Sénégal envisage de construire 14 Isep dans quatorze régions du Sénégal. «Nous avons aujourd’hui quatre Isep dont les projets pédagogiques sont très avancés et pour lesquels nous avons obtenu des financements ou des accords de principe de financement. Il s’agit des Isep de Thiès, Matam, Dakar et Bignona», annonce-t-il. «La création de ces Isep va confirmer la volonté présidentielle de développer des formations innovantes et d’orienter le système de l’enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes», ajoute M. Niane. 

Dans son discours, il a insisté sur «cette nouvelle option»  qui «est aujourd’hui possible grâce à l’engagement total et déterminé du gouvernement du Sénégal et l’accompagnement financier de la Banque mondiale et des partenaires techniques et financiers qui adhèrent au modèle».

Pour atteindre ces objectifs, il compte bien sûr sur «l’implication du milieu professionnel auprès des Isep»» en annonçant la concrétisation de cette idée  par «la présidence du conseil d’administration de ces instituts par un représentant du secteur privé». «Des conventions de partenariat sont déjà signées avec certaines organisations patronales et organisations professionnelles évoluant dans les mêmes secteurs que les filières de formation.»

  • Écrit par  Nafissatou DIEYE

Stagiaire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*