Entre Farba Ngom et Massaly, ça chauffe !

Farba Ngom et Mamadou Lamine Massaly n’iront jamais ensemble en vacances. Le premier accuse le second d’avoir balancé dans la presse ses déboires supposés à l’aéroport de Roissy hier, dimanche 12 novembre.

“J’ai voyagé dans le même avion que Mamadou Lamine Massaly du Pds, rembobine Farba Ngom, repris par Les Échos. Au moment où j’accomplissais les formalités, je l’ai vu appeler quelqu’un comme s’il murmurait quelque chose. Je n’ai pas pu m’empêcher de le soupçonner quand j’ai eu vent de quelques bribes de cette conversation téléphonique.”

Massaly n’a mis du temps pour répliquer. “Je ne peux pas attendre qu’un compatriote soit dans les difficultés pour l’abattre, jure le responsable libéral. Je suis un homme digne et je serai toujours digne car je suis un fils de Casamance. (…) Farba Ngom a menti lâchement sur ma personne, car dans l’avion, il y avait des responsables de l’Apr et des journalistes et pourquoi, il m’a ciblé ? C’est parce que je suis du Pds et j’ai refusé de le suivre (à l’Apr).”

Hier, dimanche, plusieurs sites internet dont Seneweb ont annoncé l’arrestation de Farba Ngom à l’aéroport de Roissy pour détention de devises étrangères au-delà du seuil autorisé. Le concerné, joint par Seneweb, a démenti l’information. Affirmant avoir volontairement contacté les douanes françaises pour déclarer les 38 600 euros (environ 26 millions de francs Cfa) qu’il avait sur lui et quitté l’aéroport sans être inquiété.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*