Envoyé spécial et Complément d’enquête menacés. Censure ?

Alors que France Télévisions doit effectuer des coupes drastiques dans ses finances, deux magazines d’investigation sont menacés. Le député François Ruffin, journaliste de profession, y voit une forme de «censure en amont». 33 postes sont menacés.

Pour des raisons de coupes budgétaires, France Télévisions envisagerait de se séparer de ses émissions d’investigation : Envoyé spécial et Complément d’enquête. Dans son bulletin vidéo du 24 novembre, le député de La France insoumise (LFI) François Ruffin a estimé qu’il s’agissait d’une forme de censure. «On voit comment la contrainte budgétaire se conjugue avec la censure politique», a-t-il avancé.

François Ruffin : député, mais aussi journaliste…

Avant d’être député, François Ruffin est journaliste et rédacteur en chef du journal satirique Fakir. Il connaît bien le sujet et le prouve en déclarant que la stratégie déployée relève, selon lui, de «la censure la plus efficace : la censure en amont. On ne donne pas les moyens aux journalistes de produire une contre-information, de produire des investigations, du coup on n’a pas à la censurer en aval, puisqu’elle n’existe pas.»

Delphine Ernotte pointée du doigt par les journalistes du groupe

Réunis en assemblée générale le 23 novembre, 200 journalistes de France Télévisions ont voté le principe d’une motion de défiance à l’encontre de la présidente de leur groupe, Delphine Ernotte.

Les salariés de la télévision publique entendent ainsi protester contre les mesures d’économie annoncées dans leur entreprise et voulues par l’Etat.

D’après les journalistes, la direction de France TV aurait décidé de répercuter ces baisses de crédit sur deux émissions phares de France 2, toutes deux spécialisées dans le reportage d’investigation.

Source

In the Spotlight

RDC: internet toujours coupé après les marches de dimanche

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Oeil d’Afrique L’internet était toujours coupé mardi en République démocratique du Congo où les échanges de courriels et sur les réseaux sociaux ont été suspendus sur instruction des autorités dans la nuit de samedi [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*