Epinglé pour vol de courant : le Directeur général de Satrec Vitalait casque 300 millions pour éviter la prison

SUNUKER.COM – Pour faire fonctionner son usine, le Directeur général de Satrec qui fabrique le lait en poudre « Vitalait » trafiquait le courant électrique que lui fournissait la Senelec. Ce, pour payer moins qu’il ne devrait. Une pratique frauduleuse découverte par le directeur général de la Senelec qui a été alerté par une source anonyme. VITALAITPris la main dans le sac, révèle l’Observateur, Chaikou Haidouz a cassé sa tirelire pour échapper à la prison. En effet, si l’on en croit L’Obs, il a transigé à hauteur de 300 millions afin de s’éviter des déboires judiciaires. Mais ce qui intrigue des techniciens de la Senelec, c’est le faible montant de la transaction alors que les dommages sont estimés à des milliards de francs CFA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*