Equipe nationale : le salaire d’Alou CISSE en discussion

Renouveler le contrat d’Aliou Cissé jusqu’à l’horizon 2021. C’est l’objectif clairement affiché par la Fédération sénégalaise de football (FSF). Mais pour l’heure, c’est de la revalorisation salariale du sélectionneur des Lions dont il est question. Le dossier a été déposé sur la table du ministre des Sports, Matar Bâ

Le contrat du sélectionneur national, Aliou Cissé prend fin le 5 mars 2019. Soit, à quatre mois du démarrage de la Coupe d’Afrique des nations de football, prévue du 14 juin au 15 juillet 2019 au Cameroun. Ce qui fait que depuis quelques temps, il est question du renouvellement de ce bail avec la Fédération sénégalaise de football ; même si c’est l’Etat du Sénégal qui paie le salaire du coach national. Sur ce point, la volonté clairement exprimée par Me Augustin Senghor et réitérée à chaque moment, c’est de reconduire l’ancien capitaine des Lions jusqu’en 2021. L’argument est simple. Jusque là, Cissé à atteint l’ensemble des objectifs qui lui ont été assignés. Qualification à la Can 2017 et une place de quart de finaliste au Mondial 2018. Ce fut le cas au Gabon. Puis le retour des «Lions» à la coupe du monde. Ce que Aliou Cissé a aussi réussi à réaliser à Polokwane, en Afrique du Sud en novembre 2017.

Toutefois, l’élimination en quart de finale face au Cameroun, mais surtout, celle plus que prématurée au Mondial russe, dès le premier tour, après un départ en trombe, ont laissé un goût d’inachevé à beaucoup d’observateurs. Pis, la déception est également grande au niveau de l’opinion publique nationale. Ce qui semble mettre fin à l’état de grâce de l’ancien capitaine des Lions en 2002, qui n’a que trop duré. D’ailleurs, excepté Claude Leroy (1990 à 1992), aucun technicien n’a eu une longévité pareille sur le banc des Lions. Pis, après chaque CAN, le Sénégal s’était séparé de son coach. Feu Bruno Metsu avait lui décidé de s’engager dans le Golfe. Mais, au-delà du bail de Cissé, pour le moment, c’est le dossier sur l’augmentation de son salaire qui a atterri sur la table du ministre des Sports, Matar Ba.

Aligner CISSE sur Giresse ou faire plus !

Selon des sources dignes de foi, la FSF voudrait revaloriser les émoluments de Aliou Cisse qui émargerait à 9 millions de FCFA nets. Un salaire qui est encore loin de celui que percevait Alain Giresse. Le technicien français qui a conduit l’équipe à la CAN 2015 toucherait 13 millions FCFA. C’est le technicien le mieux payer dans l’histoire du football sénégalais. 13 millions nets sans compter un véhicule et un appartement qui lui servait de logement de fonction. Au niveau du département des Sports, certaines indiscrétions nous soufflent que Matar Ba serait prêt à s’aligner. Mieux, le maire de Fatick n’hésiterait pas à faire mieux par rapport au salaire d’Alain Giresse.

Toutefois, le patron du sport sénégalais attendrait en retour le trophée continental qui fuit le Sénégal depuis 1960. L’ancien président de la République, Abdou Diouf n’avait-il pas dit: « kou deef lou reey, aam lou reey ».

Sud Quotidien

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*