Erdogan indique qui était derrière le putsch avorté en Turquie

Le prédicateur musulman Fethullah Gülen, considéré par les autorités turques comme l’organisateur du coup d’État avorté en 2016, est soutenu par les États-Unis, a déclaré Recep Tayyip Erdogan commentant le processus judiciaire dédié à l’affaire du vice-président de la banque Halkbank, Mehmet Hakan Atilla, qui se déroule aux États-Unis.

Les autorités américaines sont derrière le prédicateur musulman Fethullah Gülen accusé par Ankara d’avoir organisé le coup d’État de l’été 2016, a annoncé le Président turc en commentant le processus judiciaire dédié à l’affaire du vice-président de la banque Halkbank, Mehmet Hakan Atilla, qui se déroule aux États-Unis actuellement, relate Hurriyet.

«Cela [le procès d’Atilla, ndlr] montre que les États-Unis sont derrière la Pennsylvanie [où Fethullah Gülen réside actuellement, ndlr]. Depuis 1999 les États-Unis ont entretenu le chef du FETÖ, ils lui ont offert 400 acres de terre, toutes ses villas se trouvent là sous leur protection.»

Mehmet Hakan Atilla, ex-directeur général adjoint de la banque publique turque Halkbank, a été reconnu coupable à New York de cinq chefs d’inculpation, dont ceux de fraude bancaire et de complot. La justice américaine l’a notamment inculpée pour avoir aidé l’Iran à contourner les sanctions. Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé le verdict.

La tentative de coup d’État a eu lieu en Turquie dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016. Au moins 240 personnes ont été tuées et 2.000 autres blessées lors des affrontements qui ont eu lieu principalement à Ankara et à Istanbul. Le prédicateur musulman Fethullah Gülen est considéré par les autorités turques comme l’organisateur du coup d’État avorté.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*