Escorte forcée par des chasseurs allemands d’un avion d’Air France reliant Séoul à Paris

Des avions allemands Eurofighter ont été obligés d’accompagner un avion de ligne d’Air France qui reliait les capitales sud-coréenne et française faute de connexion radio avec l’appareil civil, a affirmé à Sputnik le service de presse des forces aériennes allemandes.

Le service de presse de l’Armée de l’air allemande, Luftwaffe, a confirmé les informations précédemment parues dans des médias, selon lesquelles un avion d’Air France avait été escorté ce lundi par des chasseurs Eurofighter. Le vol assurait la liaison entre Séoul et Paris.

«Je peux confirmer qu’hier une « patrouille d’alarme » a participé à la mission à partir de Wittmund, où l’avion [d’Air France] a été identifié visuellement parce qu’il n’y avait plus de connexion radio avec l’appareil», a déclaré à Sputnik un représentant du commandement.

«Après l’identification visuelle, on a réussi à rétablir le contact avec l’appareil et les Eurofighter sont retournés à Wittmund», a-t-il précisé.
Précédemment, le portail airlive.net a signalé l’incident en question survenu dans l’espace aérien allemand.

Les «patrouilles d’alarme» composées d’avions Eurofighter sont déployées sur deux bases allemandes, à Neubourg-sur-le-Danube et à Wittmund.

Au total, une perte de connexion avec un avion de ligne survient quelque 20 fois par an, selon les informations de Luftwaffe. Si le recours à des avions militaires est dû à une erreur de pilotage d’un appareil, la compagnie aérienne doit rembourser les dépenses engagées par l’armée allemande pour la mission. Le coût d’une heure de vol d’Eurofighter s’élève à environ 70.000 euros.

https://fr.sputniknews.com/international/201807241037347024-escorte-avions-allemands-air-france/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*