Escroquerie: Un « faux » mbacké-mbacké arrêté

Un charlatant qui se réclamait de la famille de serigne Touba vient d’être mis à nu à Cambérène. Le soi-disant Mbacké-Mbacké qui s’adonnait à du charlatanisme faisait le sujet de tous les débats, de toutes les rencontres dans cette commune de la région de Dakar. Le « faux » mbacké-mbacké «ferrait» le plus souvent les femmes à qui il soutire des sommes astronomiques s’il n’abuse pas sexuellement d’elles.

Dans son appartement orné de bouteilles, de tissus percals sur lesquels on peut lire des écritures du Saint Coran, notre charlatan qui se dit doté d’un pouvoir de soigner toutes les maladies et de résoudre tous les problèmes liés à l’existence, épate sa clientèle.

C’est tôt ce matin que Serigne Khassim Mbacké, petit –fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul, mis au courant de cette éconduite, nous a saisi pour dire : « Je viens d’être mis au parfum d’un certain quidam qui se dit Mbacké-Mbacké et qui opère avec un groupe de gens au niveau de Cambérène», confie Senego.

Il est établi là-bas prétextant qu’il vient de Touba et il appartient à la famille de Serigne Touba. C’est faux ! Ce qu’il fait est aux antipodes de la doctrine mouride et il s’emploie à ternir notre image. Nos allons dire stop à cette pratique malveillante», dénonce le fils de Serigne Cheikh Astou Fall Ibn Serigne Bassirou Mbacké.

Serigne Khassim d’annoncer une plainte contre la mara véreux : « je vais déposer une plainte sur la table du procureur de la République pour mettre fin aux agissements de ces négateurs de la confrérie mouride. Je lance un appel à tout le monde pour qu’il soit conscient de cela. De telles pratiques ne doivent plus prospérer dans notre pays. Trop, c’est vraiment trop !»

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*