Espagne: Cristiano Ronaldo condamné à une lourde amende pour fraude fiscale

Cristiano Ronaldo de retour à Madrid. Ce n’est pas une histoire de transfert pour la star portugaise, joueur de la Juventus Turin depuis juillet dernier mais l’épilogue de cette affaire de fraude fiscale, révélée il y un peu plus de deux ans par les « Football Leaks ». L’attaquant n’avait pas déclaré au fisc espagnol un peu moins de 15 millions d’euros entre 2011 et 2014. Il était alors joueur du Real Madrid.

Avec notre correspondant à Madrid, Pierre Chaperon

L’ancien joueur du Real est arrivé vers 9h45 sous la grisaille et dans le froid madrilène. Sourire crispé et tout de noir vêtu, le pas décidé, accompagné de sa petite amie et escorté par plusieurs policiers, il en a profité pour saluer très rapidement quelques journalistes. Il s’est engouffré ensuite dans le tribunal.

Grand immeuble sans âme

Dans ce grand immeuble sans âme au nord de la capitale, il a ratifié l’accord négocié par ses avocats, lui qui avait omis de déclarer 14,8 millions d’euros sur quatre ans. De l’argent placé dans des paradis fiscaux comme l’avait dévoilé les « Football Leaks » en 2016.

Résultat : l’attaquant écope d’une amende de 19 millions d’euros et 23 mois de prison ferme. Une peine inférieure à deux ans et qui lui permet, comme le prévoit la justice espagnole, de ne pas terminer derrière les barreaux.
Parti vers 10h30, Cristiano Ronaldo en a profité pour signer quelques autographes à des supporters, avant de prendre place dans une grosse voiture noire.

Pas le plus glorieux

Comme d’autres joueurs, notamment Lionel Messi, Ronaldo rejoint une longue liste de footballeurs rattrapés par le fisc espagnole. Une nouvelle ligne à son palmarès, pas forcément la plus glorieuse.

Par rfi

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*