Et si Saint-Exupéry n’était pas mort dans le crash de son avion

Undated and unlocated picture of French writer and aviator Antoine de Saint-Exupéry pictured in front of his plane L'Intransigeant. Saint-Exupery is best remembered for his novella The Little Prince (Le Petit Prince) and for his books about aviation adventures, including Night Flight and Wind, Sand and Stars. He was a successful commercial pilot before World War II. He worked on the Aéropostale between Toulouse and Dakar, and became the airline stopover manager in Cape Juby airfield, in the Spanish zone of South Morocco, inside the Sahara desert. He joined the Armée de l'Air (French Air Force) on the outbreak of war, flying reconnaissance missions until the armistice with Germany. Following a spell of writing in the United States, he joined the Free French Forces. He disappeared on a reconnaissance flight over the Mediterranean in July 1944. AFP PHOTO

Un ouvrage coécrit notamment par deux proches de l’écrivain vient relancer le mystère autour de sa mort, le 31 août 1944.

Les circonstances entourant la mort de l’écrivain et journaliste français sont restées un mystère durant 64 ans. La question, longtemps restée sans réponse, en avait finalement trouvé une en 2008 lorsque Horst Rippert un ancien pilote de la Luftwaffe, l’armée de l’air allemande, avait reconnu avoir abattu le 31 août 1944 le P-38 Lightning de Saint-Exupéry, alors en mission de reconnaissance au large de Marseille.

Une version contestée néanmoins par les auteurs du livre “Saint-Exupéry, révélations sur sa disparition”, paru la semaine dernière. Le papa du “Petit Prince” ne serait donc pas décédé dans le crash de son avion. C’est en tout cas ce qu’affirment les auteurs François d’Agay, neveu de Saint-Exupéry, Bruno Faurite, un proche de la famille de l’aviateur, Lino von Gartzen et Luc Vanrell, tous deux plongeurs archéologues.

Saint-Exupéry victime d’un interrogatoire trop musclé?
Selon eux, Antoine de Saint-Exupéry aurait donc survécu au crash de son avion et serait en réalité décédé lors d’un interrogatoire mené par l’armée allemande qui aurait suivi. Les auteurs se basent sur le témoignage de la fille d’un soldat allemand, Karl Böhm, alors en mission sur un navire de sauvetage de la Luftwaffe. L’homme lui aurait raconté bien plus tard qu’il avait sauvé un jour un pilote ennemi en Méditerranée qui lui aurait déclaré être un célèbre écrivain français.

Saint-Exupéry, gravement blessé, aurait ensuité été emmené par les forces allemandes pour être interrogé. C’est lors de cet interrogatoire que l’écrivain aurait succombé à ses blessures. Ou aurait tout simplement été tué par l’ennemi.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*