Etats-Unis: les partisans de Donald Trump toujours mobilisés

Les partisans de Donald Trump se sont rassemblés sur le Mall à Washington samedi 8 septembre. Malgré les affaires et les scandales qui entachent sa présidence, malgré ses tweets incendiaires et ses humeurs incontrôlables, le président américain conserve le soutien de sa base électorale.

Ils crient « USA USA » comme dans les meetings de Donald Trump. Beaucoup portent les couleurs du drapeau américain. Et tous vouent une admiration sans faille au président. « C’est incroyable tout ce qu’il a accompli : les réductions de taxes, la déréglementation et la création d’emplois pour tous, les noirs, les latinos, les femmes, tout le monde », s’enthousiasme Kenneth Owens, cadre supérieur en Virginie.
Rien ne semble affecter l’électorat de Donald Trump. Ni les livres incendiaires publiés à son sujet, ni la tribune assassine parue dans le New York Times, ni les affaires judiciaires qui le menacent.
« Notre président est innocent. On ne trouvera rien contre lui. Circulez il n’y a rien à voir », affirme Dana Robinson, électrice de Pennsylvanie. « On a un pays à sauver on ne va pas perdre notre temps avec tous ces non-sens. »

Même les sondages qui laissent présager une défaite du parti républicain aux élections de mi-mandat n’inquiètent pas les admirateurs de Donald Trump. « Il y a beaucoup plus de gens qui soutiennent Donald Trump que ce que les médias ne voudront jamais dire », estime Steve Moore, mécanicien de Géorgie, qui s’attend à une « vague rouge », la couleur du parti républicain.
Et quand, à la tribune, l’orateur évoque le nom d’Hillary Clinton, les militants reprennent en cœur le slogan de la campagne de 2016, « lock her up » – « enfermez-la » –, comme pour se persuader que le miracle de la dernière présidentielle pourra se réitérer.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*