ETUDE – Promotion de la qualité dans le secteur de l’éducation : L’Etat met le Paquet avec 5 milliards F Cfa

Serigne Mbaye Thiam Le ministère de l'Education nationale

Lors d’une rencontre d’échanges  techniques avec le gouvernement, les organisations syndicales et la société civile ont effectué un inventaire de la mise en œuvre du Paquet-Ef (Projet d’amélioration qualité, équité et transparence – Education et formation). En ce sens, l’état des lieux sur les efforts entrepris au cours de l’année 2013 montre quelques imperfections à corriger pour avoir les résultats escomptés en 2014.

Les organisations de la société civile, syndicales et le gouvernement ont jeté un regard rétrospectif sur le chemin parcouru en 2013 dans le domaine de l’éducation pour mieux programmer la mise en œuvre du Projet d’amélioration qualité, équité et transparence – Education et formation (Paquet-Ef) 2014.

Pour  Djibril Diouf, directeur de la Planification et de la  réforme de l’éducation (Dpre), cette rencontre entre dans le cadre d’une concertation relativement au Paquet-Ef (2013-2025). «Nous sommes dans un processus d’achèvement de la préparation du programme sectoriel et de mise en place des instruments», dit-il.

«Il faudrait  apprécier les performances du secteur de l’éducation de l’année passée. Il y a eu des recommandations de  la revue 2013 dans le secteur, nous verrons ce qui a été fait par rapport aux recommandations du plan annuel 2013. Et nous ajusterons», a-t-il poursuivi.  

Par ailleurs, il précise que l’état des lieux du secteur éducatif se fera à travers des indicateurs  qui portent sur la qualité des apprentissages. «Aujourd’hui, toutes les écoles publiques ont signé des contrats de performance avec les 65 inspections de l’enseignement.

De notre côté, nous nous efforçons pour les accompagner en leur procurant des matériels didactiques et renforcer les capacités des  enseignants. 5,3 milliards de F Cfa ont été positionnés pour la qualité de l’éducation», a-t-il conclu. 

Au niveau des organisa­tions  syndicales, cette rencontre est très bien attendue du fait que les attentes suscitées sont assez énormes. «C’est très important, l’état des lieux que nous ferons.  

Cela nous permettra de mettre un accent sur les dysfonctionnements constatés dans la mise en œuvre du Paquet-Ef et d’insister sur les vrais indicateurs de développement», a con­fié Marième Dansokho, secrétaire du Syndicat des professeurs du Sénégal (Sypros).  

L’Union démocratique des enseignants et enseignantes du Sénégal (Uden) partage la même vision et suggère cependant quelques réajustements pour l’atteinte des objectifs prévus par le Paquet-Ef : «Ce programme souffre de l’équité dans sa mise en œuvre. Equité selon le sexe, les réalités urbaines, l’inclusivité.

Et pour une éducation de qualité dans les écoles, il faudrait aussi revoir l’aspect pédagogique en renforçant les capacités des enseignants et doter les écoles des matériels didactiques adéquats. Aussi, le budget alloué à l’éducation doit-il être revu», a-t-elle affirmé.  

La mise en œuvre du Paquet-Ef étant à ses débuts, la Lecture et les Mathématiques sont pour l’heure les disciplines sur lesquelles parie l’Etat. Mais là aussi, les résultats ne sont pas encore trop probants. Que ce soit en Maths ou en Lecture au cours préparatoire et élémentaire, les chiffres en termes  de taux d’amélioration escomptés n’ont pas été atteints.

Des écarts respectivement de  16,93% et de 27,64% ont été constatés entre les chiffres espérés et l’état des lieux. Et selon toujours les rapports fournis par les acteurs ayant mené les études,  les régions de Louga et de Matam sont les seules où des progrès ont été constatés dans l’amélioration du système éducatif.

Écrit par Guevanis DOH

Stagiaire

In the Spotlight

Tamkharite : le « Tong- tong », une alternative à la dèche

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

150SHARESShareTweet A quelques heures de la Tamkharite, fête musulmane célébrant le dixième jour du nouvel an musulman, la vente de bœufs marche à merveille. C’est le constat fait au niveau du foirail des gros ruminants [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*