Euxodie Yao et Diaba Sora ou la décadence de l’homo senegalensis

Les étrangers qui transitaient hier par l’aéroport international Blaise Diagne de Diass s’attendaient certainement à l’arrivée d’une personnalité importante dont la venue pourrait avoir des conséquences positives sur la marche du Sénégal, en voyant des contingents de jeunes Sénégalais, drapelets à la main, alignés le long de l’infrastructure aéroportuaire. Et d’ici nous pouvons imaginer qu’ils ont eu la surprise de leur vie en apprenant que tout ce beau monde avait fait tous ces kilomètres pour les formes généreuses de l’Ivoirienne Eudoxie Yao. La Jet-setteuse devenue chanteuse est à Dakar pour les besoins d’un « Sabar » organisé par le chanteur Pape Diouf. Et une chose est sûre, l’auteur du tube « Go Bobaraba » n’apporte rien si ce n’est ses formes hors du commun portées par son postérieur de rêve. D’ailleurs l’Abidjanaise n’est pas la seule beauté à Dakar pour les besoins de ce « Sabar», la Malienne Diaba Sora est aussi de la partie. La jeune Malienne, âgée maintenant de 35 ans, est sujette à pas mal de polémique. Celle qui est surnommée la Kim Kardashian malienne n’hésite pas à exposer les parties sensibles de son corps sur les réseaux sociaux. En tout cas, à ce rythme, c’est même l’homo senegalensis qui risque de devenir la risée des nations sérieuses. Puisque jamais dans le monde, une personne n’a été accueillie juste parce qu’elle a de grosses fesses.

In the Spotlight

LETTRE: WADE ENCOURAGE SES MILITANTS

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Militantes, Militants, Le Parti Démocratique Sénégalais PDS entame dans le cadre des opérations de collecte des parrainages pour l’élection présidentielle de 2019 une seconde tournée nationale de suivi. Cette nouvelle tournée débute demain Mardi 16 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*