Ex-Yougoslavie : Un Accusé Se Suicide En Pleine Audience Au Tribunal De La Haye

Slobodan Praljak, un ancien officier supérieur de l’armée croate, a avalé une fiole de poison juste après l’annonce de sa condamnation à 20 ans de prison.

Le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye a connu mercredi un véritable coup de théâtre : l’un des accusés croates de Bosnie a avalé du « poison », selon son avocat, au moment de son verdict.

Slobodan Praljak, ancien officier supérieur de l’armée croate, a entendu le tribunal confirmer sa condamnation à 20 ans de prison, avant de lancer : « Je rejette votre verdict. Praljak n’est pas un criminel », de sortir une fiole et d’en ingérer le contenu devant les caméras.

Une « scène de crime »

L’audience a ensuite été suspendue.Tandis que des responsables du tribunal s’affairaient autour de Slobodan Praljak, le juge président, Carmel Agius, a ordonné la suspension de l’audience et les rideaux entourant la salle du tribunal ont été tirés. Puis plusieurs secouristes se sont précipités à l’intérieur du tribunal.

Transporté dans un hôpital de La Haye (Pays-Bas), l’ex-officier est décédé. La salle d’audience est désormais considérée comme « une scène de crime » par la police néerlandaise, qui a ouvert une enquête. L’énoncé du jugement contre les six accusés a repris dans une autre salle.

Le tribunal ferme ses portes

L’incident s’est produit au cours d’une audience en appel qui concernait six ex-dirigeants et chefs militaires des Croates de Bosnie, accusés notamment de crimes de guerre durant le conflit croato-musulman (1993–1994) qui a éclaté durant la guerre en Bosnie (1992–1995).

Siégeant à La Haye, le TPIY devait se prononcer ce mercredi pour la toute dernière fois avant de baisser le rideau, après près d’un quart de siècle consacré à juger ceux qui ont commis les pires atrocités en Europe depuis la Seconde guerre mondiale.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*