Exclusif / Dérive autocratique : La photo de Ouattara érigée en symbole de la République

C’est une grave dérive autocratique et le summum du culte de la personnalité en Côte d’Ivoire. Le portrait officiel du président Alassane Ouattara a été érigée en catimini, en symbole de la République, sans autre forme de procédure et en violation de toutes les règles de la République.

C’est un discours de la ministre Kandia Camara, qui a révélé cette affaire qui va ternir un peu plus l’image de démocrate, déjà écornée, du président Alassane Ouattara. Jusque-là, la Côte d’Ivoire disposait, comme la France dont elle s’inspire, de quatre symboles de la République : son drapeau national (orange-blanc,vert), son hymne national l’Abidjanaise, sa devise nationale (Union-discipline-travail) et les armoiries de la République.

Depuis le 3 août, les autorités ont ajouté à ces quatre symboles, un autre des plus surprenants : le portrait officielle du président de la République. C’est le discours de rentrée de Kandia Camara qui dévoile l’une des plus grosses supercheries démocratiques de l’ère Ouattara. Long et ennuyeux, ce discours n’avait pas été décortiqué et il était passé inaperçu, à la RTI, dont le JT est de moins en moins suivi.

André Silver Konan : « Aucune constitution ne permet à Ouattara d’être candidat éligible en 2020 »

Dans son discours, alors qu’elle invitait les élèves, au « dévouement ou l’amour pour la Nation », elle a expliqué qu’il était nécessaire de respecter les « symboles de la République ».
« La formation ou l’éducation au civisme accorde une importance particulière au respect et à la promotion de ces éléments identitaires de la République qui sont matérialisées par des signes particuliers, visuels ou sonores. Pour la Côte d’Ivoire, ils sont au nombre de cinq », a-t-elle déclaré.

Et de les citer : « l’emblème national (le drapeau national), l’hymne national, la devise nationale, les armoiries de la République, le portrait du chef de l’Etat ». En érigeant, sans autre forme de procédure, le portrait du chef de l’Etat (l’actuel étant Alassane Ouattara), les dirigeants ivoiriens font de la Côte d’Ivoire, le seul pays au monde qui élève le portait de son président, en symbole de la République.

En effet, en France, pays sur lequel la Côte d’Ivoire calque ses institutions, les symboles de la République sont l’hymne national (le drapeau), La Marianne (la devise), le coq (le 14 juillet) et le faisceau de licteur (le sceau). Aux Etats-Unis, ce sont le drapeau, le grand sceau, le Independance day (4 juillet), la devise (In God We Trust) et l’hymne des Etats-Unis d’Amérique, (The star splanged banner).

En Afrique, le Sénégal a pour symboles, le drapeau, l’emblème, la devise et l’hymne national. En Afrique du Sud, ce sont le drapeau, l’hymne national et l’antilope springbok. Au Bénin, l’on compte le drapeau, l’hymne nationale et l’antilope springbok.

Emmanuel Gautier

ivoiresoir.net

In the Spotlight

La ruée vers l’énergie nucléaire en Afrique

by Babacar Diop in ACTUALITE 0

Dix États africains ont clairement indiqué leur intention de construire des centrales nucléaires. Ils prennent la suite de l’Afrique du Sud, seul pays du continent à disposer d’une usine dotée de deux réacteurs. Jeudi, 20 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*