Faiblesse du budget du Ministére de tutelle, non-exécution des engagements : L’Ums dans tous ses états

Union des Magistrats du SenegalDans un communiqué rendu publique, hier, mardi, l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) «exige la sortie de l’exécutif du Conseil supérieur de la magistrature». En clair, les magistrats ne veulent plus compter en leur sein le chef de l’État, président du Conseil, et le ministre de la Justice, le vice-président

Mais, indique Libération de ce mercredi, les membres de l’Ums ne se sont pas arrêtés à cette exigence. Il dénonce la faiblesse du budget du ministre de la Justice et la non-exécution «délibérée des engagements pris par le ministre de l’Économie et des Finances dans la mise en place des fonds prévus pour l’achèvement du bâtiment devant abriter le centre de formation judiciaire».

Senegal7

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*