Farba et Pape Samba MBOUP aux législatives sous la bannière Mbollo Wade

Farba et Pape Samba MBOUP aux législatives sous la bannière Mbollo Wade

Le Pds c’est du passé pour Pape Samba Mboup et Farba Senghor. Ils ont pris acte de leur exclusion et se prépare aux législatives avec la coalition Mbollo Wade.

Exclus du Pds, Pape Samba Mboup et Farba Senghor ont décidé de tourner définitivement le dos à leur désormais ancienne formation politique et de prendre leur destin en mains. Ils vont ainsi briguer le suffrage des Sénégalais le 30 juillet sous leur propre bannière.

En conférence de presse, hier, ils ont affirmé qu’ils iront aux législatives avec la coalition Mbollo Wade. «On nous a chassés de notre maison familiale, mais nous n’irons dans aucune famille parce que nous ne serions pas à l’aise», déclare Pape Samba Mboup, chef de Cabinet de l’ancien président Abdoulaye Wade.

«Donc, nous avions pensé créer un parti, mais nous n’avons pas les moyens de le faire. Ils (nos ennemis) attendent que nous intégrions un parti politique pour nous jeter l’opprobre, mais nous ne le ferons pas. Nous n’allons pas leur donner l’occasion de nous insulter.  Nous avons décidé de créer Mbollo Wade et nous appelons tous ceux qui aiment Wade à nous rejoindre pour empêcher les gens de détruire le legs de Wade», poursuit Pape Samba Mboup, ajoutant qu’ils vont présenter leur propre liste et battre campagne à travers le pays pour avoir des députés. Car selon lui, en intégrant la coalition Manko Taxawu Senegaal le Pds n’aura aucun parlementaire.

De son côté, Farba Senghor rappelle que Mbollo Wade est un mouvement politique qui, à partir du 25 mai, conformément au code électoral, va se muer en une coalition de partis politiques pour conquérir dans l’immédiat l’Assemblée  nationale. Et à l’en croire, il ne sera pas difficile pour eux de former une coalition, car selon lui, il y a plus de trois cents partis politiques légalement constitués.

«L’objectif de Mbollo Wade, c’est la conquête du pouvoir à l’issue des élections législatives pour avoir une cohabitation pacifique avec à la clé la primature et l’Assemblée nationale», dit-il.

Pour réaliser leur rêve, Farba Senghor et Pape Samba Mboup lancent un appel vibrant à tous les anciens libéraux à les rejoindre.

«Nous appelons tous ceux qui ont cheminé avec Abdoulaye Wade plus particulièrement les partis de la Cap 21 de nous retrouver dans cette nouvelle entité», dit-il, ajoutant qu’ils sont nombreux les partis et mouvements politiques qui souhaitent intégrer notre coalition.

D’autre part, Pape Samba Mboup rappelle que c’est à travers la presse qu’ils ont été informés de leur exclusion du Pds. Et, d’après lui, ils n’ont pas reçu à ce jour la notification de leur exclusion. Mais en tout état de cause, ils s’en félicitent.

«Nous en prenons acte et nous disons aux Sénégalais que notre désormais ex formation politique nous a rendus un très grand service en nous débarquant d’un camion fou conduit par un chauffeur ivre qui risque de nous précipiter dans le vide», raille Pape Samba Mboup avant de rappeler les brimades, insultes, les emprisonnements, etc qu’ils ont enduré pour Abdoulaye Wade.

«Nous avons perdu la moitié de nos vies en nous battons pour Abdoulaye Wade en qui nous croyions et en qui nous continuons de croire. Mais il n’est pas question de se ranger derrière Karim Wade», martèle-t-il, ajoutant que depuis sa descente dans l’arène politique en 2009, Karim Wade n’a fait que précipiter l’érosion et la défaite du parti.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*