Farba Ngom : « devrait être emprisonné, tout candidat n’ayant pu recueillir 20.000 signatures »

« Tout candidat n’ayant pu recueillir 20.000 signatures, devrait être emprisonné », c’est la nouvelle proposition du député Farba Ngom.
Le député maire des Agnam qui s’exprimait hier, mercredi 5 septembre, devant ses militants de l’arrondissement pour le lancement du parrainage dans sa localité, a déclaré que «face aux velléités et aux nombreuses turpitudes d’une certaine opposition», qu’il était, en effet louable, de prendre des mesures de la sorte. «Autant un électeur qui a parrainé deux candidats peut être condamné, autant des candidats qui n’auraient pas pu recueillir 20 000 signatures devraient être astreints à des pénalités», a-t-il renchéri, rapporte Sud Quotidien.
« Il demeure déconcertant, explique-t-il, que des candidats qui n’ont pu avoir 50 000 voix pour un poste de député puissent aujourd’hui, prétendre à recueillir un score au parrainage. Je crie fort en disant que 87 candidats, c’est vraiment honteux pour un pays de grande démocratie comme le Sénégal ».

In the Spotlight

La ruée vers l’énergie nucléaire en Afrique

by Babacar Diop in ACTUALITE 0

Dix États africains ont clairement indiqué leur intention de construire des centrales nucléaires. Ils prennent la suite de l’Afrique du Sud, seul pays du continent à disposer d’une usine dotée de deux réacteurs. Jeudi, 20 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*