Fascisme ? Gilets jaunes : prison avec sursis pour un manifestant ayant crié «guillotine» à un élu LREM

Après avoir crié le mot «guillotine» à deux reprises dans un rassemblement de Gilets jaunes en présence de Christophe Lejeune, un ouvrier de 51 ans a été condamné à quatre mois de prison avec sursis, à Vesoul. Un «signal fort», selon le procureur.

Un ouvrier quinquagénaire a été condamné, le 3 janvier à Vesoul, à quatre mois de prison avec sursis. Placé en garde à vue la veille, il est soupçonné d’avoir crié «guillotine, guillotine» à l’encontre de Christophe Lejeune, député La République en marche (LREM) de Haute-Saône lors d’une scène filmée le 20 décembre 2018.

Lire aussi : «Police politique» : l’opposition s’insurge contre l’arrestation du Gilet jaune Eric Drouet

L’homme a été déféré le matin du 3 janvier dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Cité par l’AFP, le procureur Emmanuel Dupic a commenté : «C’est un signal fort qu’on a souhaité adresser parce que nous avons la crainte que des personnes fragiles pourraient s’en prendre physiquement à des représentants de la Nation, quels qu’ils soient.»

Le soir du 20 décembre, le député s’était rendu à la Préfecture à Vesoul pour récupérer les cahiers de doléances remplis dans les mairies du département afin de prendre en compte les demandes des Gilets jaunes. L’élu et plusieurs Gilets jaunes présents avaient tenté un dialogue, mais le contexte avait vite pris le chemin de la confrontation musclée. Christophe Lejeune a déposé plainte pour menace de délit ou d’atteinte contre un élu de la nation.

Le procureur de la République Emmanuel Dupic avait déclaré au sujet de la plainte : «Ce type de plainte est rare. On est face à une remise en cause des fondements de la démocratie, on ne peut pas accepter de telles menaces à l’encontre d’un élu.»

Source

1 Comment

  1. «signal fort», selon le procureur. Oui petit procureur sans envergure. La mafia des “juticiares” est la pour protéger les braves fonctionnaires fascistes français. La loi aux riches la sentence aux pauvres. Avocats, juges et procureur corrompu vous êtes la honte de la France!

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*