Fass Mbao: un malade mental meurt sans assistance dans une maison

Encore un malade mental errant meurt, sans assistance, cette fois-ci, à Fass Mbao, dans une maison en construction où il a élu domicile depuis deux ans, aux côtés des ordures.

Le corps sans vie de la victime, âgé d’une trentaine d’années, a été découvert ce mercredi 1er août 2018 vers 09 heures. Alertés, les sapeurs-pompiers, ne sont venus le prendre que vers 14 heures, à cause d’un problème de véhicule, pour le transporter dans un Hôpital de la place. Ces informations sont données par le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), Ansoumana DIONE.

Qui exige la démission immédiate et sans condition du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, pour n’avoir pris aucune disposition permettant à l’ASSAMM de venir en aide aux malades mentaux errants. Pour rappel, un centre avait été construit à Kaolack en 2004 par le Président Abdoulaye WADE, au profit de cette organisation. Mais, il a été confisqué puis fermé depuis 2013, par le régime du Président Macky SALL

In the Spotlight

Strasbourg: Daesh et l’étrange pistolet français

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le prochain attentat en France se fera a coup d’arquebuse et sera revendiqué par une obscure agence daechienne dénommée « Aamaq » (profondeurs) via le réseau sioniste « Site ». Ce dernier prétend surveiller sur le net les activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*