Financement des alliés- Iba Der Thiam recadre Omar Faye

Sous Abdoulaye Wade, les membres de la coalition présidentielle recevaient chaque mois de l’argent du chef de l’État. La révélation est du professeur Iba Der Thiam, qui était le coordonnateur de l’attelage.

«Il y avait au total 78 partis dans la Cap 21. Et chaque parti recevait effectivement la somme de 300 mille francs Cfa mensuellement», confie Iba Der Thiam dans les colonnes de Voxpopuli.

L’ancien député porte ainsi la réplique à Ousmane Faye, leader du Psdr, parti membre de la Cap 21 à l’époque. Ce dernier, dans Voxpopuli, avait laissé entendre que Wade procédait à un partage du gâteau avec ses alliés.

Et que dans ce cadre, par exemple, la Cap 21 recevait 10 millions pour son fonctionnement.
«C’est absolument faux, manque de s’étrangler l’ancien ministre de Diouf.

Jamais la Cap 21 n’a reçu 10 millions de francs Cfa pour le fonctionnement du siège. Jamais ! Et cela, comme je l’ai dit par le passé, peut se vérifier.

Parce que toutes les sommes qui étaient remises à la Cap 21 passaient entre les mains du colonel Cissokho, aide de camp du Président Wade.

Et elles faisaient l’objet d’un document écrit par la personne qui recevait l’argent, c’était le trésorier (de la Cap 21), qui était Fodé Diané.»

Toutefois pour Iba Der Thiam, cette polémique, partie de l’affaire des 4 millions affectés à Mamadou Ndoye par Macky Sall, pose la question du financement des partis politiques. «Il faut réglementer l’aide aux partis politiques, suggère-t-il.

Personnellement, je pense qu’il faut une loi sur le financement des partis. D’ailleurs quand j’étais à l’Assemblée nationale, j’ai eu à prendre une initiative en ce sens. Mais le bureau l’a bloquée.»

rewmi.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*