Fonction publique : Hausse de 8 % de la masse salariale

Fonction publique : Hausse de 8 % de la masse salariale

La masse salariale de la Fonction publique a connu une augmentation de 8 % comparée à celle de l’année 2017. Une hausse qui s’explique, de l’avis du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, par la décision du chef de l’Etat d’intégrer, chaque année, 10 000 professeurs contractuels.

La masse salariale du Sénégal pour l’année 2018 est estimée à 633 milliards de FCfa contre 586 milliards en 2017. En l’espace d’une année, elle a connu une progression de 8 %. « L’expansion de la masse salariale » inquiète beaucoup les députés, lit-on dans le rapport de la commission de l’Economie générale, des Finances et du Plan.

En commission, les députés ont encore déploré « la faiblesse des performances de notre administration, l’absentéisme, le non-respect des horaires, l’insuffisance du temps de présence dans les lieux de travail et le manque de conscience professionnelle de certains agents ».

Cependant, cette hausse de la masse salariale, d’après le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, s’explique par « l’option du chef de l’Etat d’intégrer, chaque année, 10 000 professeurs contractuels ». Amadou Bâ a informé qu’il est prévu 29 milliards de FCfa pour les rappels d’intégration, de validation des agents de l’Etat, particulièrement des enseignants.

Si l’on y ajoute le paiement des heures supplémentaires, des travailleurs de la santé, l’Etat versera 233 milliards de FCfa. Ce qui portera la masse salariale de l’année 2018 à 866,8 milliards de FCfa. « Par rapport à nos recettes fiscales, la masse salariale représente 39 % au lieu de 35 %, critère de l’Uemoa. Nous devons, peut-être, travailler à améliorer la base de nos recettes », a reconnu le ministre.

Budget 2018 : 88,804 milliards de FCfa alloués à la Présidence

Le budget de la présidence de la République pour l’année 2018 est arrêté à 88,804 milliards de FCfa.

Par nature de dépenses, les dépenses de fonctionnement sont estimés à 9.162.719.880 FCfa et les dépenses en capital à 9 544 373 000 F Cfa. Pour l’Assemblée nationale, son budget est de 15 774 506 000 FCfa. Les dépenses de transfert sont de 14,074 milliards de FCfa et le transfert en capital 1,700 milliard de FCfa.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*