FOOT – En amical face au Burkina (1-1) : Les Lions concèdent le nul dans les arrêts de jeu

Pour leur premier match préparatif de la Can 2015, les Lions ont concédé hier le nul (1-1) face aux Etalons du Burkina à Ouagadougou. Après avoir mené au score en début de seconde période, les Lions vont finalement céder dans les dernières minutes.

Une situation à corriger avant le début des éliminatoires de la Can 2015, en août prochain face à l’Egypte. Le second test est prévu ce samedi en Suisse, face au Kosovo.

Les Lions ont ouvert le score d’un somptueux coup franc de Pape Kouly Diop (55e), ce qui a réveillé des inquiétudes de l’entraîneur des Etalons Paul Put. Celui-ci avait émis quelques appréhensions par rapport au manque de compétition pour certains de ses joueurs, la veille du match.

Les nombreuses occasions manquées et le manque de vitesse l’ont démontré sur le terrain. Ce sont donc des Lions sénégalais aux griffes aiguisées qui se sont montrés plus dangereux à l’entame de la partie. Sadio Mané prend la défense burkinabè de vitesse mais Bakary Koné revient de loin pour placer un tacle salvateur pour les Etalons (7e).

Les Burkinabè ont eu un quart d’heure de domination en première période, mais les occasions franches de buts ont été sans conséquence, ramenant le poids du match sur une défense balbutiante. Sauf le côté gauche bien maîtrisé par Issa Gouo (sorti après sur la civière), Bakary Koné, Paul Koulibaly et Mohamed Koffi ont livré un match approximatif. Une offrande du Lyonnais à Sadio Mané sans réussite a donné des sueurs froides au public (21e).

C’est au tour du gardien Soulama qui a effectué une mauvaise relance dans l’axe (26e) qui ne profite pas aux Sénégalais. Suivra la frappe de Demba Ba qui est sauvée sur la ligne de but par Paul Koulibaly. La réplique des Burkinabè est immédiate.

Le virevoltant milieu offensif de Vitesse Arnhem (Hollande), Bertrand Traoré, teste son pied gauche mais sa frappe s’écrase sur la barre transversale (31e).

Le frère cadet de Alain Traoré décide de donner un coup d’accélérateur au match et les Etalons déroulent. Aristide Bancé, bien lancé par le milieu burkinabè, manque une de ses rares frappes.

Abdou Razack Traoré et Mohamed Koffi, chargés d’animer le côté droit, sont lourds dans les déplacements, ralentissant les actions offensives des Etalons. Paul Put jette Jonathan Zongo et Issiaka Ouédraogo dans la bataille mais les offensives des Etalons finissent toujours dans le décor. Coup sur coup l’attaquant d’Almeria (Espagne), Jonathan Zongo, rate le cadre (52e et 53e). C’est Jonathan Pitroipa qui revient à la charge mais sa frappe trouve le gardien sur ses appuis (56e). Les Sénégalais se retrouvent et prennent le contrôle du match.

Inefficacité en attaque 
A la 85e mn, Sadio Mané tremble devant Soulama alors qu’il était dans les 5,5m. Le salut burkinabè est venu à la dernière minute où Jonathan Zongo qui n’a pas du tout convaincu a profité d’un cafouillage pour égaliser.
Comptant pour les préparatifs des éliminatoires de la Can 2015, la rencontre devait servir de revue d’effectif pour les deux nations. Avec des absents, l’entraîneur des Lions, Alain Giresse, a finalement composé un groupe qui a su tenir tête aux Etalons du Burkina. 

Même si dans l’ensemble, les Lions méritaient de remporter la victoire. Si tout n’a pas été bon, le technicien français a certainement noté les retours intéressants de certains comme Pape Kouly Diop, buteur et auteur d’une belle prestation dans l’entrejeu de l’Equipe sénégalaise. Souvent zappé en sélection, le pensionnaire de Levante a beaucoup apporté de sa touche technique dans le jeu offensif, mais également une bonne présence avec une dose d’agressivité dans la récupération du ballon.

Autre satisfaction, c’est celle de Boukary Dramé, sur le flanc gauche de la défense sénégalaise. Tout comme Kouly Diop, l’«Italien» de Chievo Verone effectuait son retour en sélection, après plusieurs années d’absence. Samedi, les partenaires de Mohamed Diamé joueront un autre match amical contre le Kosovo à Genève, en Suisse. Une rencontre qu’il faudra au moins remporter afin d’entamer la première journée des éliminatoires dans un meilleur état d’esprit. 

Logé dans le groupe G en compagnie de la Tunisie, de l’Egypte et d’une 3e nation qui sortira des préliminaires, les Lions reçoivent les Pharaons le 6 août prochain à Dakar.   

Fiche technique
Arbitres : Ibrahim Mamane assisté de Abdourahamane Diarra et de Raja Abba Mamane (Niger)
Buts : Pape Kouly Diop (55e) pour le Sénégal et Jonathan Zongo (89e) pour le Burkina Faso
Avertissements : Idrissa Gana Gueye (56e) et Alfred NDiaye (90+1) pour le Sénégal
Les équipes
Burkina Faso : Abdoulaye Soulama-Issa Gouo (puis Narcisse Bambara, 68e), Paul Koulibaly, Bakary Koné, Mohamed koffi-Djakaridja Koné (puis Issiaka Ouédraogo, 75e), Abdou Razack Traoré (puis Préjuce Nacoulma, 46e), Charles Kaboré (cap)-Bertrand Traoré, Jonathan Pitroipa (puis Wilfried Balima, 90+3)-Aristide Bancé (puis Jonathan Zongo, 46e)
Sénégal : Bouna Coundoul-Issa Cissoko, Kara Mbodji, Papy Djilobodji, Boukhary Dramé-Pape Kouly Diop(puis Alfred NDiaye, 76e), Mouhamed Diamé (puis Idrissa Gana Gueye, 44e), Cheick N’Diaye-Moussa Sow (puis Diafra, 87e), Demba Ba (puis Damé NDoye, 85e), Sadio Mané.

  • Écrit par  Woury DIALLO

wdiallo@lequotidien.sn
(Avec aib.bf) 

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*