Françafrique : La revue XXI exhume les fantômes de Thiaroye 44

La prochaine édition de la revue XXI sera consacrée à l’Afrique. Dans ce numéro, à paraître le 28 juin, le magazine exhume trois fantômes embarrassants de la Françafrique. Sous le titre “Nos crimes en Afrique”, le trimestriel se penche sur les mensonges officiels  relatifs au massacre de Thiaroye, au Sénégal, en décembre 1994, sur l’organisation biafraise au Nigeria (1967-1970) par Jacques Foccart, le Monsieur Afrique du Général De Gaulle, appuyé par les présidents ivoirien Félix Houphouët-Boigny et Gabonais Omar Bongo Omdimba, enfin, sur l’aide multiforme que Paris a apportée aux extrémistes hutus organisateurs du génocide au Rwanda, en 1994.

Le 1er décembre 1944, des dizaines de tirailleurs sénégalais qui réclamaient le paiement de leurs soldes étaient massacrés par l’armée française dans le camp de Thiaroye. Soixante dix ans après le drame, la vérité sur ce massacre n’a toujours pas été clairement établie. Aujourd’hui, les autorités françaises commencent à peine à reconnaître les faits.

 

Auteur: Seneweb news-RP (Jeune Afrique) – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*