France : 4 femmes soupçonnées d’avoir décapité un homme gardées à vue

La petite amie du sans-abri retrouvé mort une semaine plus tôt et la mère de cette dernière figurent parmi les suspectes.

L’enquête sur l’affaire du corps retrouvé démembré et décapité lundi 4 novembre près de Rouen progresse. Selon les informations de France Bleu Normandie, quatre femmes ont été placées en garde à vue samedi et présentées dans la soirée à un juge d’instruction.

Elles connaissaient toutes l’homme sans domicile fixe de 45 ans dont le corps sans tête, ni pieds ni mains a été découvert enveloppé dans une bâche et recouvert de cellophane à Amfreville-la-Mivoie (Seine-Maritime). Parmi elles, figurent notamment la petite amie du défunt et la mère de cette dernière. Les circonstances du meurtre restent inconnues, tout comme le mobile potentiel des suspectes. Il s’agirait néanmoins d’un acte « prémédité », assure la radio locale.

Mercredi, des jambes et des bras pouvant appartenir au corps découvert avaient également été retrouvés dans le secteur de Pont-de-l’Arche, au sud de Rouen. « Il est possible que cela soit lié au cadavre démembré et décapité », a indiqué une source judiciaire.

Le Parisien.fr

In the Spotlight

Lycée Kennedy : L’élève de 17 ans qui entretenait une relation avec son Directeur de l’école se confie:« J’ai enregistré par audio nos ébats sexuels car il détenait mes photos et vidéos à moitié nue»

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les accusations du rapport de «Human rights watch» sur les enseignants qui abusent de leurs élèves se confirment. Hier, le professeur de mathématiques au lycée Kennedy, Doudou Diakhaté a été attrait devant la barre par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*