France :Attentat terroriste de l’Aude, c’est la France qu’on a égorgée

Vendredi 23 mars 2018, le terrorisme a frappé une nouvelle fois notre sol, ajoutant 4 victimes supplémentaires aux 241 personnes assassinées depuis janvier 2015 par des fanatiques se réclamant de l’Etat Islamique.

Fichés S
Après Charlie Hebdo, l’hyper casher, le Bataclan, Nice… rien ne change. Comme beaucoup d’autres, Radouane Lakdim était connu des services de police. Arrêté en 2010 pour des faits de violences, condamné à un mois avec sursis pour port d’arme prohibée en 2011, fiché S depuis 2014, condamné à un mois d’emprisonnement en 2015 pour usage de stupéfiants et refus d’obtempérer. En 2016 et en 2017, il était surveillé par les services de renseignements, mais la surveillance a été levée, faute de « signes laissant présager un passage à l’acte ».
Environ 15 000 personnes sont fichées S pour radicalisation (1). Depuis 2014, 19 personnes fichées S sont passés à l’acte en France ou en Belgique. Parmi les fichés S on retrouve Mohammed Merah, les frères Kouachi, Salah Abdesslam, Radouane Lakdim… Le fait d’être fiché S n’a empêché aucun d’entre eux de passer à l’acte.
Le passage à l’acte, c’est bien cela le problème. Une fois de plus, les officiels nous expliquent qu’ils ont fait tout ce qu’il fallait, que l’assassin était surveillé, mais que rien ne permettait de penser qu’il allait passer à l’acte. La déclaration du procureur de la République, François Molins est un modèle du genre: « il faisait l’objet d’un suivi effectif de la part de services de renseignements, suivi qui n’avait permis de mettre en évidence aucun signe précurseur pouvant laisser présager un passage à l’acte terroriste ». Voilà, c’est la faute à pas de chance, circulez, y’a rien à voir. Non mais qu’est ce qu’ils espèrent ? Un coup de fil ? Un SMS ? « Allo ?, bonjour, je suis un suspect islamiste fiché S, je viens de me radicaliser, je vais passer à l’acte. A tout de suite. »
L’incompétence de nos dirigeants
En déplacement à Bruxelles lors de la prise d’otages, Macron, Président de la République Française, se transforme en commentateur en nous expliquant qu’il n’a jamais caché que la menace terroriste était élevée parce qu’il y a une menace « endogène » avec des individus qui « se sont radicalisés eux-mêmes ». (2) On atteint le summum de l’incompétence et de l’irresponsabilité. Le Président de la République lui-même n’est plus un acteur, c’est devenu un simple commentateur télé impuissant qui décrit les évènements.
Que de dire de Manuel Valls, qui avant lui, nous expliquait à chaque attentat qu’il y en aurait d’autres et qu’il fallait s’habituer à vivre avec la menace terroriste.
Ce gouvernement, comme les précédents, s’accommode parfaitement des attentats terroristes. Comme les précédents, il venait pourtant d’adopter une nouvelle loi antiterroriste. Le 30 octobre 2017, Macron signait avec la mise en scène habituelle la dernière loi antiterroriste censée prendre le relais de l’état d’urgence: « Cette loi nous permettra de sortir de l’état d’urgence à compter du 1er novembre tout en assurant pleinement la sécurité de nos concitoyens ». Bon, eh bien c’est raté on dirait.
Les terroristes qui nous assassinent sont des lâches. Massacrer à bout portant des civils désarmés est à la portée de n’importe quel psychopathe cocaïné. Ceux qui nous dirigent sont aussi des lâches. Ils jouent avec la vie de leur concitoyens, confortablement assis derrière leurs bureaux et leurs domiciles ultra-protégés. Incapables d’empêcher des fous meurtriers de nous assassiner.
Accueillir les terroristes ou les buter jusque dans les chiottes
Autres pays, autres moeurs. En 1999, suite aux attentats de Moscou attribués à des Tchétchènes, Vladmimir Poutine déclare: « nous poursuivront les terroristes partout, même dans les toilettes s’il le faut. On les butera dans les chiottes. Voilà, la question est close ».
Le 25 mars 2018, 2 jours après la prise d’otages, Christophe Castaner, secrétaire général du parti de Macron, ancien porte parole du gouvernement déclare: « 258 adultes Français sont en Syrie et susceptibles de revenir. Il vaut mieux les accueillir, les suivre, les emprisonner lorsque des actes criminels ont été commis, pour faire en sorte que l’on puisse identifier le risque »
Un dirigeant veut buter les terroristes jusque dans les chiottes, l’autre veux les accueillir pour identifier le risque… Cherchez l’erreur. Il parait qu’on a les dirigeants qu’on mérite.
Combien de Merah, de Kouachi, de Lakdim dans les cités ?
D’après le Ministre de l’intérieur Gérard Collomb, l’égorgeur Lakdim était un petit délinquant qui s’est radicalisé. Mais combien de petits délinquants susceptibles de se radicaliser comptent les innombrables cités françaises où même la police n’ose plus rentrer ?
Et comment peut-on croire un instant que ces gens là sont surveillés afin de les empêcher de commettre des attentats alors même que les pouvoirs publics sont incapables de les empêcher de vendre simplement de la drogue ?
La vérité c’est que personne ne sait combien ils sont, ce qu’ils préparent et quand ils vont frapper. La vérité, c’est que personne n’est capable de prévenir la radicalisation et le passage à l’acte d’un petit délinquant. La vérité, c’est que Macron et ce gouvernement, comme tous les autres avant eux, sont incapables d’assurer la première mission qui leur incombe: celle de protéger la vie des citoyens.
Ils égorgent nos fils et nos compagnes
Quelques réactions d’internautes : 
Charlie 29 mars 2018
L’égorgement est une pratique qui remonte à la Révolution Française : la marque des satanistes, les mêmes qui ont inventé la guillotine…
coincoin 29 mars 2018
Un ficher S se fait péter avec une arme prohibée. sentence 1 mois avec sursis et quand il se fait péter pour usage de stupéfiant et refuse d’obéir, c’est 1 mois ferme (je suppose puisque ce n’est pas précisé)
En gros un individu fiché comme radical, potentiellement meurtrier, se fait condamner plus lourdement pour avoir fumer un joint que pour se balader avec une arme.
C’est charmant tout ça.
Eleazar 29 mars 2018
castaner veut évaluer les risques en accueillant les pseudos jihadistes très gentil de sa part,mais l’on mettra lui-même et ses copains politiciens avec eux pour qu’ils soient égorgés les premiers
PARAMEDIC78 29 mars 2018
Qui paie,à qui profite le crime ? Veut on nous préparer à une guerre asymétrique basse ou moyenne tension ? Agiter le peuple avant de s’en servir.la cote de popularité de MAC est en train de baisser.On puise dans un vivier d’abrutis qu’on manipule sans qu’ils ne s’en rendent compte. C’est du satanisme pur et dur.
nordin 29 mars 2018
des cellules dormantes que le Gvt sionisé de la France nous vend comme fiché S .
qu’ils nous montrent les images des vidéos . C’est comme l’affaire de l’agent Skripal ils accusent Poutine mais refusent d’envoyer les échantillons à l’OIAC
sankara 29 mars 2018
Ce qui m’étonne le plus, c’est qu’un homme aussi entraîné que Arnaud Beltrame, expert en arts martiaux, finisse égorgé par un petit délinquant minable. On aimerait voir une vidéo pour mieux comprendre….
Gégé 29 mars 2018
comprenez que cet attentat c’est une MISE EN SCENE vous n’aurez jamais le déroulé réel des événements….
tibidi 29 mars 2018
@sankara tu manques d’imagination. De la même manière, les médias Mainstream sont convaincus que des pirates de l’air armés de lames de cutter ont pu dominé physiquement des groupes de 60 à 150 passagers, en majorité des hommes bien nourris. ça, comme le reste du scénario, n’a aucun sens.
tibidi 29 mars 2018
ouh la faute de grammaire « ont pu dominer des groupes … »
Dodds 29 mars 2018
Tout simplement en commençant par lui tirer deux balles dans le corps ..
nontroppo 29 mars 2018
C’est pas la France qu’on a égorgé…….c’est la VERITE !!!
Domino 29 mars 2018
Torchon ridicule qui plus relayer sur un site soi-disant de reinformation, le mec qui a écrit ça n’a aucune culture débile jusqu’à l’os et pour mieux comprendre il suffit de lire la fin, typique des des médias mainstream
nordin 29 mars 2018
tout a fait
ils sont compétant pour monté des tueries comme Charlie , bataclan , nice etc etc . il nous prend vraiment pour des …..
Josée Fine 29 mars 2018
La mère du gendarme tué s’est répandue sur les plateaux TV son fils même pas enterré, pas de tristesse, pas d’émotion….c’est quoi cette comédienne?
Reply
reseauinternational.net

: Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*