France : Le journaliste Thomas Guénolé renvoyé de RMC pour avoir critiqué la gestion des attentats du 13 novembre par la BRI

PUBLIC SENAT - SOIREE SPECIALE ELECTIONS MUNICIPALES
PUBLIC SENAT – SOIREE SPECIALE ELECTIONS MUNICIPALES

Un journaliste français renvoyé pour avoir critiqué la gestion des attentats du 13 novembre par la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), met en cause la censure.

“C’est extraordinairement grave par rapport à la tradition française de la liberté de la presse (…). Nous sommes en plein état d’urgence. Dans un climat qui est déjà très fragile en termes de libertés individuelles de toute la population, puisque l’état d’urgence veut dire que le contrôle des juges sur les activités de la police est suspendu en grande partie et donc nous perdons une grande partie de nos protections contre l’arbitraire policier.

Dans ces conditions-là que le ministère de l’Intérieur fasse pression sur un média parce qu’une chronique ne lui a pas plu, c’est extraordinairement grave”, a indiqué M.Guénolé.

Dans sa chronique du 17 novembre, le journaliste a notamment évoqué “des failles dans les services de renseignement” et la “sécurité intérieure”, le manque d’hommes et la pénurie d’équipement dans les unités antiterroristes.

Sputniknews

In the Spotlight

En crise, l’Iran peut-il gagner la guerre économique?

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

En 2019, l’économie iranienne est au bord de la faillite. 40 après la révolution islamique de 1979, le système reste défaillant. Et le peuple et le pouvoir iraniens pourraient ne pas supporter les conséquences de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*