France: Saint-Cyr. Fausse mort du père au Cameroun

Christophe Morin / IP3 . Paris, France le 14 juillet 2015. Defile du 14 juillet sur les Champs Elysees, en presence des etudiants de Saint Cyr. Students of the Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr (French Special Military school of Saint Cyr) march down the Champs Elysees during the annual Bastille Day military parade on July 14, 2015 in Paris. (MaxPPP TagID: maxnewsworldthree794486.jpg) [Photo via MaxPPP]
Christophe Morin / IP3 . Paris, France le 14 juillet 2015. Defile du 14 juillet sur les Champs Elysees, en presence des etudiants de Saint Cyr.   Students of the Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr (French Special Military school of Saint Cyr) march down the Champs Elysees during the annual Bastille Day military parade on July 14, 2015 in Paris. (MaxPPP TagID: maxnewsworldthree794486.jpg) [Photo via MaxPPP]
Christophe Morin / IP3 . Paris, France le 14 juillet 2015. Defile du 14 juillet sur les Champs Elysees, en presence des etudiants de Saint Cyr.
Students of the Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr (French Special Military school of Saint Cyr) march down the Champs Elysees during the annual Bastille Day military parade on July 14, 2015 in Paris. (MaxPPP TagID: maxnewsworldthree794486.jpg) [Photo via MaxPPP]

France: Saint-Cyr. Fausse mort du père au Cameroun, et vraie mort du fils en France .La mort d’un élève-officier de Saint-Cyr, originaire de Haguenau, pose question

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian ordonne une “enquête de commandement” pour éclaircir les circonstances du suicide en février d’un élève-officier de l’école militaire de Saint-Cyr. Le jeune homme de 22 ans était originaire de Haguenau.

La mort d’un élève de l’école militaire de Saint-Cyr, originaire de Haguenau, pose de nombreuses questions. Officiellement, Michaël Lavocat, 22 ans, s’est suicidé le 9 février 2016 lors d’un entrainement sur le camp militaire de La Courtine en Creuse. Il a été retrouvé mort par balle dans son bâtiment de logement mais ses parents ont de gros doutes sur les circonstances exactes de sa mort.

Au départ, la thèse du suicide a été privilégiée. Le jeune homme avait annoncé trois jours plutôt la mort de son père, à ses camarades. Un décès qui l’avait affecté. Or, le père du jeune homme, qui réside au Cameroun, n’est pas mort.

On est en droit de se poser mille questions

France Bleu Alsace l’a contacté à Haguenau chez son ex-femme où il s’est rendu en apprenant la nouvelle. Daniel Lavocat ne comprend pas comment son fils a pu se suicider : “Comment vous pouvez subtiliser une balle le 2 février, pour se suicider le 9, en apprenant la mort du père le 7. Il y a plein d’autres zones d’ombre. On nous a forcé à l’enterrer rapidement. On a demandé une expertise balistique, mais elle a été refusée par le procureur de Guéret, sous prétexte que cela coûte trop cher. On est en droit de se poser mille questions”, ajoute Daniel Lavocat, le père de Michaël.

Une enquête pour “provocation au suicide”

Ce mercredi, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian ordonne une «enquête de commandement». Elle sera menée par des généraux cinq étoiles, les plus hauts gradés de la hiérarchie militaire, qui rendront compte directement au ministre.

Une enquête judiciaire est également en cours. Le parquet de Guéret a requalifiée mercredi les faits en “provocation au suicide”. Michaël Lavocat avait le grade de sous-lieutenant. Il était en dernière année à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr à Coëtquidan dans le Morbihan. Il a été inhumé à Marienthal dans le Bas-Rhin.

Francebleu.fr – Titre: AM

In the Spotlight

Commémoration de la mort de Sembène Ousmane, le 9 juin

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La Maison de la pédagogie pour l’image “Daaray Sembène” va célébrer le souvenir de la mort du cinéaste et écrivain sénégalais Sembène Ousmane (1923-2007), le 9 juin prochain, à Thiès (ouest), annonce un communiqué de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*