France : suspicion de choléra dans un avion venant d’Algérie

Près de 150 passagers d’un vol Oran-Perpignan ont été autorisés mercredi à quitter l’aéroport après avoir été pris en charge par les secours. Un enfant à bord était suspecté d’être porteur du choléra.

Après avoir été confinés et pris en charge, ils ont finalement pu quitter l’aéroport de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Quelque 150 passagers d’un vol Oran-Perpignan ont été autorisés à s’en aller, mercredi 5 septembre, après avoir été retenus dans l’avion, en raison d’une suspicion de choléra sur un enfant à bord.

“Un enfant est susceptible d’être porteur du choléra et a été évacué vers l’hôpital pour des examens”, ainsi que sa mère et ses proches, ont indiqué à l’AFP les pompiers et la préfecture des Pyrénées-Orientales. “Des prélèvements vont être faits sur l’enfant pour vérifier” si ce cas est avéré, ont ajouté les secours.

Retenus à bord un peu plus d’une heure

Les autres passagers – 147 au total – et les membres d’équipage ont été évacués de l’appareil après avoir été retenus à bord un peu plus d’une heure. Encadrés par les pompiers, ils ont quitté l’avion après une “désinfection des mains” et une prise de renseignement sur leurs adresses et identités afin de suivre l’évolution de leur état de santé, si le cas de choléra était confirmé, selon la préfecture.

L’avion, de la compagnie ASL Airlines, a atterri vers 13 h 45 sur le tarmac de Perpignan. Les pompiers et les services de secours ont été prévenus par un appel téléphonique des sapeurs-pompiers de l’aéroport.

In the Spotlight

La ruée vers l’énergie nucléaire en Afrique

by Babacar Diop in ACTUALITE 0

Dix États africains ont clairement indiqué leur intention de construire des centrales nucléaires. Ils prennent la suite de l’Afrique du Sud, seul pays du continent à disposer d’une usine dotée de deux réacteurs. Jeudi, 20 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*