Fraude sur l’électricité : Jusqu’à 5 ans de prison pour un branchement clandestin

Les fraudeurs sur l’électricité sont avertis. Une peine allant d’un à 5 ans de prison est prévue dans le nouveau  projet de loi qui sera bientôt soumis à l’appréciation de l’Assemblée nationale. Ces pratiques souvent constatées dans certains marchés et dans certains quartiers de la banlieue devront être bannies sous peine d’avoir maille à partir avec la justice.

  • Écrit par  Thiebeu NDIAYE

tndiaye@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*