G5-Sahel: Emmanuel Macron s’en prend “violemment” aux dirigeants africains anti-Fcfa

La question du FCFA tisse de nombreuses polémiques et suscite beaucoup d’interrogations. Cette monnaie de la mère coloniale française, apparaît comme une malédiction aux yeux des panafricanistes et certains chefs d’Etat qui visent une sortie triomphale afin de briser la barrière de la servitude monétaire sous laquelle gémit l’Afrique depuis des décennies.

Face à cette montée considérable de la révolution anti-FCFA, le Président Français Emmanuel Macron, a avec une verve mordante et une foudroyante énergie, lancé une pique aux Présidents africains ambitieux de rompre avec le FCFA.

Invité d’honneur du sommet du G5 qui s’est déroulé dans la capitale malienne la semaine écoulée, l’actuel locataire de l’Elysée, a saisi l’occasion pour endurcir le ton envers certains dirigeants africain ayant la volonté d’abandonner le FCFA : « s’ils ne se sentent pas heureux avec le FCFA, ils n’ont qu’à trouver leur propre monnaie » a ainsi lancé le président français Emmanuel Macron.

 Emmanuel Macron a également rappelé à ses dirigeants africains qu’ils sont toujours dans la théorie, et qu’ils feraient mieux de poser des actes concrets si cette monnaie les dérange vraiment. Un rappel qu’il a notamment illustré avec le cas de la Mauritanie et de Madagascar.

« Si on y reste, il faut arrêter les déclarations démagogiques, faisant du FCFA, le bouc émissaire de vos échecs politiques et économiques, et de la France la source de vos problèmes », a lancé Emmanuel Macron à l’endroit des dirigeants africains pro-FCFA.

Pour rappel, Emmanuel Macron, dans une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique sur la question du FCFA avant son élection avait affirmé : « C’est un choix qui appartient d’abord aux africains eux-mêmes »

beninwebtv.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*