Gabon : la guerre des clans continue

Le mini-remaniement qui a fait tomber deux poids lourds du gouvernement gabonais, le 30 janvier, est l’une des conséquences du bras de fer qui oppose deux clans du cercle proche du président Ali Bongo Ondimba.

Le 30 janvier, un mini-remaniement a fait tomber deux poids lourds du gouvernement. Étienne Massard Kabinda Makaga, le ministre de la Défense, pourtant fidèle d’Ali Bongo Ondimba (ABO), en a fait les frais. Il avait, depuis les ennuis de santé du chef de l’État, rallié les positions d’Emmanuel Issoze Ngondet, l’ancien Premier ministre

jeuneafrique.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*