Gamou 2013: il n'y avait pas qu'à Tivaouane où l'on a enregistré des absents, Serigne Modou Kara était absent la Place de l'Obélisque

 

kara s cheikh

Diantre, qu’est ce qui a bien pu retenir celui que ses disciples surnomment affectueusement “Généralou Bamba”, au point qu’il ne puisse honorer le rendez vous du Gamou de cette année? C’est la grande préoccupation des uns et des autres, particulièrement de ses disciples. Lesquels, avaient littéralement pris d’assaut hier soir, la mythique esplanade de la Place de l’Obélisque pour les besoins du Maouloud.
En effet, Serigne Modou Awa Balla Mbacké plus connu sous le pseudonyme de Kara n’est finalement pas venu présider les chants religieux du “Diwaan” qui étaient célébrés à la dite esplanade. En lieu et place, il nous est revenu que c’est son illustre fils Serigne Ahmada Kara, qui a tenu en haleine les disciples par des chants religieux en l’honneur du Prophète Mohamed (Psl), mais aussi et surtout du fondateur du mouridisme. La foule compacte n’a pas pour autant boudé son plaisir, car à qui mieux-mieux hommes et femmes ont rivalisé d’ardeur à travers des chants, mais également des pas de danse endiablés.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*