Gaz/Pétrole – 85% au Sénégal et 15% à la Guinée : Bissau déchire l’accord de partage de 1993

– Remettre à plat l’accord de 1993 et en ratifier un nouveau. C’est ce que souhaite la Guinée-Bissau dont la capitale abrite, présentement une rencontre de trois jours entre le Sénégal et la Guinée-Bissau en vue d’une renégociation de leur accord de 1993 sur le partage des ressources pétrolières, gazières et halieutiques.
“Le gouvernement Bissau-guinéen va, lors de ces retrouvailles, exiger du gouvernement sénégalais un partage équilibré des ressources pétrolières. Ce, après avoir constaté une erreur historique de la division de l’accord de 1993 qui donne 85% au Sénégal et 15% à la Guinée-Bissau qui ne cesse de dénoncer ce partage déséquilibré”, révèle une source du quotidien L’OBServateur qui donne l’information. Laquelle précise que “le président bissau-guinéen, José Mario Vaz, s’était impliqué personnellement dans ce refus d’appliquer l’accord de 1993”, signé sous le règne du président Abdou Diouf.
Au sortir de la rencontre en cours à Bissau à laquelle prend part une forte délégation de l’État du Sénégal, un nouvel accord devrait voir le jour. Etant donné que “Le partage convenu en 1993 sous l’ère Diouf est une erreur historique qui doit être corrigée. Un accord de 1993 qui avait attribué au Sénégal 85% et à la Guinée-Bissau 15% des recettes résultant de l’exploitation éventuelle des hydrocarbures dans la zone commune”, explique un haut fonctionnaire sous le couvert de l’anonymat.
Auteur: Seneweb 

Afrique Monde

In the Spotlight

UN RÉSEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DÉMANTELÉ

by James Dillinger in Justice/Tribunal 0

Les éléments de la police des Parcelles assainies ont démantelé un vaste réseau de trafic de cocaïne à la Sicap Liberté VI. Selon Témoin qui donne l’information, ce réseau était tenu par les nommés E. [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*