GBAGBO ET BLÉ GOUDÉ LIBÉRÉS SOUS CONDITIONS

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé recouvrent la liberté ce vendredi 01 février 2019 mais sous conditions. Les deux hommes ne sont pas autorisés à s’installer dans un pays non membre de la Cpi.

« La Chambre d’appel a décidé à l’unanimité l’ajout d’un ensemble de conditions qui assortissent la mise en liberté » a déclaré Chile Eboe-Osuji, juge président de la CPI. Cependant, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ne peuvent choisir leur point de chute comme bon leur semble. La Cour leur impose de s’installer dans un pays, membre de la haute juridiction.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont libres. La Chambre d’appel de la CPI qui délibérait, ce 1 février, leur a accordé une libération sous conditions. La Chambre a décidé « à l’unanimité, d’imposer des conditions à la mise en liberté de M. Laurent Gbagbo et M. Charles Blé Goudé dans un État disposé à les accepter sur son territoire et désireux et apte à faire respecter les conditions fixées par la Chambre d’appel », explique un communiqué. Ces conditions, souligne le document, « sont imposées pour protéger l’intégrité du processus judiciaire. Un jugement écrit énonçant ces conditions sera rendu disponible plus tard dans la journée. »

Le 15 janvier 2019, la Chambre, à la majorité, Mme la juge Herrera Carbuccia joignant une opinion dissidente, a acquitté M. Gbagbo et M. Blé Goudé de toutes les charges de crimes contre l’humanité prétendument perpétrés en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011.

Une décision dûment motivée sera rendue par écrit en temps voulu. Le Procureur peut faire appel de la décision après le dépôt de la décision motivée.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*