Géopolitique : Erdogan fait main basse sur la Bosnie

Le raïs turc profite de la fragilité du pays pour étendre son influence. Proche du président Izetbegovic, il joue sur la nostalgie de l’Empire ottoman.

De notre envoyé spécial, Dominique Dunglas

e rendez-vous a été fixé à la fontaine Sebilj, la place des rassemblements de la capitale de Bosnie-Herzégovine, envahie par les posters du raïs. D’Allemagne, d’Autriche, mais aussi d’Albanie, du Sandjak, l’enclave musulmane de Serbie, et de Macédoine, des centaines d’autobus ont convoyé à Sarajevo quelque 20 000 supporteurs d’Erdogan. Rejeté d’Autriche et d’Allemagne, le maître de la Turquie a choisi la Bosnie pour y tenir un grand meeting électoral destiné à la diaspora turque. Devant la bibliothèque de Sarajevo, le camp de 800 migrants a été déplacé pour ne pas heurter le regard de l’hô…

lepoint.fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*