Ghana: L’échangeur Kwame Nkrumah accès pour 84.000 véhicules à 48 milliards

ghana-2-lechangeur-kwame-nkrumah ghana-lechangeur-kwame-nkrumahGhana: L’échangeur Kwame Nkrumah accès pour 84.000 véhicules à 48 milliards

 Le Président ghanéen John Mahama  a inauguré hier lundi à Accra l’échangeur ultramoderne Kwame Nkrumah dans la capitale, lequel va faciliter la circulation journalière pour 84.000 véhicules aux heures de pointe et 200.000 véhicules qui font quotidiennement la navette en ces lieux.

Le joyau qui est officiellement ouvert va faciliter la circulation des automobiles dans la capitale ghanéenne. L’échangeur Kwame Nkrumah qui est à trois niveaux est une intersection pour le réseau routier à Accra.

Les travaux de l’ouvrage dont le cout s’élevé 74,88 millions d’Euros ont débuté en 2013. Œuvre de grandeur, l’échangeur Kwame Nkrumah selon Mahama « est le plus long et le plus élevé en Afrique de l’Ouest » toutefois avec une précision que celui de Lagos au Nigeria est le plus long.

Lors de l’inauguration de l’échangeur, Mahama a parlé des causes qui ont nécessité sa construction et a révélé que « Le défaut de circulation [à Circle] a entraîné une perte estimée à environ 100 millions de dollars par an pour notre économie nationale».

De la nécessité à concrétiser ce projet, Mahama a précisé que « Le temps est un bien précieux, une fois qu’il s’est écoulé, il ne peut être rattrapé. La bonne gestion du temps, par conséquent, a un impact direct sur notre économie et doit être calculée pour apporter une contribution à notre PIB ».

Pour les utilités de l’échangeur et à en croire la présidence, il pourra desservir quotidiennement aux heures de pointe « environ 80.000 véhicules » et sera emprunté « par environ 200.000 véhicules ».

Comme avantage, cet échangeur va alléger le flux de la circulation sur certaines routes d’Accra comme Ring Road et le carrefour allant vers la zone industrielle nord en réduisant la durée de trajet de deux heures à seulement cinq minutes environ ». Ce raccourci précisera le Président « va non seulement générer des gains sur le retard et le temps de voyage mais aussi va stimuler l’activité commerciale et économique » dans le pays.

Précisions que les travaux de construction de l’échangeur Kwame a été conjointement financé par le gouvernement ghanéen et son homologue brésilien à hauteur de 74,88 millions d’Euros. La société brésilienne, Gueiroz Galvao Construction, qui a obtenu le contrat de construction a débuté les travaux en octobre 2013 avec l’échéance de les achever en septembre 2016. Les travaux ont pris fin à temps et l’inauguration de l’échangeur intervient à la veille de la présidentielle du 07 décembre 2016.

Koaci

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*