Gilets jaunes: ce tweet moqueur de Trump pour tâcler Macron sur l’accord de Paris

Les manifestations d’envergure qui se déroulent actuellement en France pour protester contre la hausse des prix du carburant attestent de la bonne décision des États-Unis de sortir de l’accord de Paris sur le climat, a déclaré Donald Trump.

Le dirigeant américain s’est exprimé sur les manifestations des Gilets jaunes qui se déroulent en France depuis mi-novembre afin de protester contre la décision gouvernementale d’augmenter les prix du carburant.

​«Je suis content que mon ami Emmanuel Macron et les protestataires à Paris soient tombés d’accord avec la conclusion à laquelle j’avais abouti il y a deux ans. L’accord de Paris comporte une profonde faille car il relève les prix de l’énergie pour les pays responsables et, dans le même temps, il disculpe certains des plus grands pollueurs au monde», a écrit Donald Trump sur son compte Twitter.

​«Je veux de l’air et de l’eau purs et j’ai beaucoup progressé dans l’amélioration de l’environnement en Amérique. Mais les contribuables américains — et les travailleurs américains — ne devraient pas payer pour nettoyer la pollution d’autres pays», a-t-il également affirmé, faisant référence à sa décision de sortir les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat, annoncée en 2017.

En France, après une première manifestation qui s’est déroulée le 17 novembre, des membres du mouvement des Gilets jaunes ont organisé le troisième acte de leur mobilisation le samedi 1er décembre. Dénonçant à l’origine la hausse des carburants, ils expriment désormais une colère sociale bien plus profonde.

Le dernier rassemblement a été marqué par d’importantes violences urbaines dans la capitale française. Elles ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l’ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police dimanche.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*