Gilets jaunes: Jean-Luc Mélenchon veut des «casques blancs» pour éviter les violences

Le chef de file de La France Insoumise a de nouveau soutenu, dans une vidéo, le mouvement des Gilets jaunes et a prôné le recours à des «casques blancs» pour éviter l’escalade de la violence dans les prochaines manifestations.

Jean-Luc Mélenchon a appelé mardi au recours à des «casques blancs», exprimant ses craintes quant à l’escalade de la violence dans les prochaines manifestations des Gilets jaunes et voulant «baisser les tensions».

«Je m’adresse à vous en vous demandant d’exercer la plus grande vigilance possible dans les prochaines mobilisations nécessaires et légitimes des Gilets jaunes: faites en sorte qu’on ne puisse tirer parti d’une escalade, une surenchère», a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Le leader de LFI souhaite la présence de «casques blancs», de personnes respectées et tranquilles. «Ne laissez pas ces violents qui sont au gouvernement manipuler l’opinion, et surtout vous-mêmes, en vous poussant à aller là où je sais que vous ne voulez pas aller, dans la violence», a-t-il indiqué.

«Nous n’avons aucun intérêt à faire croire que la violence serait du côté du peuple», a souligné M.Mélenchon. «C’est en y venant de plus en plus largement en famille qu’on arrivera à augmenter la pression sur ce gouvernement et à faire baisser la tension.»

Le patron des députés LFI s’est également dit «inquiet» de «la détermination irresponsable d’un gouvernement à aller de plus en plus loin dans une confrontation avec le peuple français».

Benjamin Griveaux a condamné lundi «une capitulation morale et intellectuelle» et «l’esprit munichois» d’une grande partie de l’opposition dans la crise des Gilets jaunes, dont Jean-Luc Mélenchon qui «a quitté le champ républicain», selon lui.

Le mouvement de protestation a en attendant dépassé le cadre des Gilets jaunes en France. À la suite du mouvement, des enseignants ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux, sous le nom de Stylos rouges, réclamant une augmentation des salaires et de meilleures conditions de travail. Un autre mouvement est apparu sur les réseaux sociaux, les Foulards rouges, créé pour «s’opposer aux violences et blocages qui se sont déroulés dans le cadre de manifestations de Gilets jaunes», précise leur page Facebook. Les membres de ce groupe réclament «la fin des blocages et des incivilités commises par les Gilets jaunes depuis des semaines» et «le retour du dialogue entre les Gilets jaunes et le gouvernement, dans un cadre apaisé».

fr.sputniknews.com

In the Spotlight

Boy Djinné Accuse : «Ma Détention Est Illégale Parce Que…»

by James Dillinger in Justice/Tribunal 0

Depuis le Camp pénal de Liberté 6 où il est  incarcéré depuis sa capture en juillet 2016, Baye Modou Fall alias Boy Djinné parle de ses dossiers judiciaires en instance.  Dans une correspondance exclusive adressée à WalfQuotidien, il dénonce [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*