«Gilets jaunes»: «on ne peut pas gouverner contre le peuple» dit Bayrou, le Net s’enflamme

Reçu dans la matinale d’Europe 1, François Bayrou a critiqué la fermeté du gouvernement à l’égard des «gilets jaunes» et a rappelé à Emmanuel Macron qu’«à un moment, on ne peut plus gouverner contre le peuple». La Toile n’a pas tardé à reprendre ses paroles et à les interpréter à sa façon.

Dans une interview accordée le 30 novembre à la chaîne Europe 1, le patron du MoDem s’est prononcé sur la façon dont le gouvernement français cherchait à maîtriser le mouvement des «gilets jaunes» dans le pays. «Il y a une question: c’est qu’à un moment, on ne peut pas gouverner contre le peuple et il faut de ce point de vue là ne pas ajouter des charges aux charges», a-t-il tenu à souligner.

Les internautes n’ont pas hésité à commenter ses propos et a exprimé sur Twitter leur avis à cet égard. Certains ont reproché au Président français un manque de respect envers le peuple et une ignorance face aux «réalités sociales»:

D’autres ont supposé que M.Bayrou voulait instrumentaliser le mouvement des «gilets jaunes» et l’utiliser sans scrupules à ses propres fins politiques:

Beaucoup d’internautes ont ironisé sur cette prise de position:

La nouvelle journée de mobilisation des «gilets jaunes» se déroule ce samedi dans la capitale française. La police promet cette fois que le rassemblement se tiendra sous haute surveillance pour éviter les débordements de la semaine dernière sur les Champs-Élysées. La ville avait alors constaté plus d’un million d’euros de dégâts, la journée s’étant soldée par 150 interpellations dont 62 à Paris.

La mobilisation fléchit depuis le 17 novembre, date de la première journée de manifestations lors de laquelle près de 300.000 personnes ont bloqué les routes. Elles étaient un peu plus de 100.000 le 24 novembre dont 8.000 à Paris, selon les données officielles.

In the Spotlight

UN RÉSEAU DE TRAFIC DE COCAÏNE DÉMANTELÉ

by James Dillinger in Justice/Tribunal 0

Les éléments de la police des Parcelles assainies ont démantelé un vaste réseau de trafic de cocaïne à la Sicap Liberté VI. Selon Témoin qui donne l’information, ce réseau était tenu par les nommés E. [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*