GO : Aissata Tall : Bon sang sait mentir, au besoin

Ne jugeons point ! Ou alors, jugeons un peu rek. Une larme, un soupçon, un zeste, histoire d’avoir peur d’être jugé à notre tour. Contentons-nous seulement de redécouvrir qu’un Sénégalais en vaudra toujours un autre, devant les lambris dorés, les salons d’honneur et l’argent facile. La parole est devenue légère, si aérienne, qu’autant en emporte le souffle (Saint Cébé). Pile : elle y va. Face : Aissata Tall Sall n’ira jamais grossir les rangs des transhumants. Ah non ! Ce n’est pas possible. Pourtant si ! Qui disait encore que beau sang ne saurait mentir ? Cela doit faire un bon bout de temps. Maintenant, comme tout le monde, « Bon sang » sait tout sur le pouvoir de l’Argent. En passant par Google, si nécessaire. Il continuera donc de décevoir et de mentir, tant que l’homme osera troquer sa dignité contre des miettes de prestige et des semblants de pouvoir. Annoncée depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux, l’arrivée de la présidente du mouvement Osez l’avenir, Me Aïssatou Tal Sall, aux côtés de Macky Sall, président sortant et candidat à sa propre succession de la présidentielle 2019, dont le premier tour est prévu le 24 février prochain, a été officialisée hier. Me Aissata Tall Sall a décidé de rejoindre la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby). En accord avec sa conscience, dit-elle. Et sans l’influence des marabouts qu’on lui prêtait Mais pourquoi Diantre a-t-elle changé de cap si brusquement après avoir passé tout l’été à bourlinguer avec les flibustiers ? Qu’est-il arrivé entretemps ? C’est la seule question qui mérite de lui être posée, avec ce nouveau parfum de soufre qu’on ne lui connaissait pas. . Cébé

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*