Go: Comme le Beaujolais, le nouvel Idy est arrivé

On est en train d’assister à un nouveau phénomène dans les turpitudes propres à nos hommes politiques, à la veille d’échéances électorales.

Ça bouge de partout. Et dans l’opposition, les tournées et visites de grands leaders comme Idrissa Seck, semblent payer avec des adhésions de masses tous azimuts.
Les dernières en date ? Celles du député apériste Galass Kalsoum et de ses hommes, moins de deux semaines après une randonnée ravageuse des gars de Rewmi au Ndiambour.

On disait d’Idy, qu’il était politiquement fini. A cause de son protocole ambigu de Rebeuss qu’il trainait comme un boulet, des désertions notées dans les ranges de son parti depuis la dernière contresaison électorale, mais surtout une démarché solitaire qui laisse peu de place aux amis.
Aujourd’hui cependant, un virage semble opéré. Depuis qu’il occupe pratiquement seul la scène politique et assène régulièrement des coups violents au lion groggy de sommeil là, sa stratégie parait porter ses fruits.

Pas besoin d’inaugurations ou autres artifices pour rassembler autour de lui. Sachant que la situation nationale est devenue délétère, Idy a réappris aux Sénégalais à boire ses discours comme du petit lait : Juste ce qu’il faut pour constituer un danger potentiel !
On connait la verve du p’tit gars de Wade, et personne ne souhaite polémiquer avec lui. Sans conteste, c’est le meilleur de son genre sur ce plan. Ya pas deux comme lui à l’APR. Ni dans les environs.

Cébé

rewmi.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*